Les élèves du lycée polyvalent Montmajour d’Arles échangent avec Yann Arthus Bertrand

Vendredi 22 janvier 2021, les élèves du lycée polyvalent Montmajour d’Arles ont pu visionner en avant -première le film "LEGACY, notre héritage" de Yann Arthus Bertrand.

Recherchez par mot-clés

Actualité DSDEN13 Développement durable

A cette occasion ils ont échangé librement avec Yann Arthus Bertrand. Engagés dans une démarche Education au développement durable (EDD), les élèves étaient ravis de pouvoir échanger en visioconférence avec le réalisateur qui souhaite alerter sur les risques encourus pour la planète si un mode de vie éco-responsable de la population mondiale ne s’opère pas rapidement.

Les élèves de la classe de 2MHR2 et 1CUI (filière hôtellerie de la section professionnelle du lycée) ont interrogé le réalisateur lors d’une visio-conférence à laquelle une vingtaine de lycée de France métropolitaine, d’outre-mer et des lycées français à l’étranger, avaient été conviés. Un travail préparatoire organisé en classe avec leur professeur de Lettres-Histoire leur a permis d’évoquer leur engagement d’éco-délégués au sein de l’établissement, mais aussi de questionner le réalisateur sur sa vision pessimiste du monde, et l’urgence à agir.

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, est intervenu pendant une dizaine de minutes pour rappeler son engagement personnel en tant que ministre avec notamment la mise en place d’éco-délégués dans tous les établissements de France.

Cette visio-conférence a été opportune pour ces classes, notamment la 1ère spécialité cuisine, accompagnée par M. Grandin, professeur de cuisine, Mme Khamallah, professeure d’arts appliqués et M. Maurel, professeur de mathématiques, qui débute un court métrage avec une artiste. Celui-ci se poursuivra l’an prochain autour du jardin potager du lycée en permaculture qu’ils améliorent cette année. Cette classe a développé un projet qui s’inscrit dans le nouveau dispositif « chef d’œuvre »

Un chef d’œuvre éco-responsable qui transforme leur façon de cuisiner, en découvrant l’importance du choix d’aliments locaux et biologiques dans l’alimentation, ils travaillent aussi sur la réduction des déchets avec notamment un compost pour le restaurant d’application, le cap self et la brasserie du lycée.

Ce projet s’inscrit plus largement dans une démarche d’établissement labélisé E3D. Le lycée s’est organisé autour de cinq commissions (Déchets-communication-biodiversité-énergies-alimentation) grâce à l’impulsion des élèves et au dynamisme des professeurs impliqués. Cette action rayonne sur l’ensemble du lycée polyvalent mais aussi s’étend sur le territoire puisqu’un groupe EDD s’est constitué sur le réseau Camargue. Madame Frantz, proviseure adjointe et Monsieur Hornez, principal adjoint, co-pilotes de ce groupe, mettent en synergie les établissements et écoles du réseau qui sont déjà pour un grand nombre dans une démarche de labélisation E3D avec l’aide des inspecteurs chefs de mission académiques EDD, Madame Topalian et Monsieur Thebault. Ainsi le réseau Camargue souhaite harmoniser ses pratiques et entrer dans la réflexion d’une démarche de territoire E3D.

Cette année, pour la seconde fois, une journée sera consacrée à l’EDD avec des rencontres entre professionnels et élèves. Une démarche de réseau se développe sur un territoire qui a la chance d’avoir deux parcs naturels régionaux et des élèves très engagés.