Les accueils de jeunes (sans hébergement) dans le Vaucluse

Rappel réglementaire.

La DDCS de Vaucluse, depuis 2004, impulse et soutient les projets des associations et collectivités locales en direction de la jeunesse du territoire. D’abord labellisés « clubs jeunes » puis conventionnés « accueil de jeunes », de nombreuses propositions en direction des préadolescents et adolescents se sont développées sur le territoire départemental. Ces accueils, en Vaucluse, ont la particularité de s’adresser à des jeunes de 11 à 17 ans révolus par prolongement d’une expérimentation concluante antérieure à la définition du cadre réglementaire spécifique de « l’Accueil de Jeunes ».
La convention est obligatoire pour que l’accueil soit reconnu comme « Accueil de Jeunes ». Cette convention vise à formaliser le fonctionnement de l’accueil, et à en définir l’encadrement, en accord avec la DDCS 84. Ce cadre conventionnel, proposé en Vaucluse incluant les 11- 13 ans, vous impose un taux d’encadrement à l’extérieur du local de 1 animateur pour 12 jeunes et des qualifications de l’équipe répondant aux obligations des ACCEM (direction professionnelle et animateurs diplômés bafa minimum). Ce mode d’accueil constitue une alternative aux accueils de loisirs peu fréquentés par cette tranche d’âge qui aspire à se retrouver entre pairs avec davantage d’autonomie. Il permet en outre la continuité éducative et la complémentarité des structures d’accueil dans le cadre d’une politique locale en direction de l’enfance et de la jeunesse.

Le fait qu’un organisateur choisisse d’accueillir les jeunes en « Accueil de Jeunes » plutôt qu’en « accueil de loisirs » a nécessairement des incidences sur le projet pédagogique élaboré par l’équipe d’encadrement. Obligatoirement de faible effectif (limité à 40 présents), l’« Accueil de Jeunes » conserve une dimension qui privilégie les relations interpersonnelles et facilite l’organisation de sorties et de séjours. Dans ce cadre, des activités en autonomie, distantes de la structure ou du lieu de regroupement habituel, prévues pour une durée limitée (quelques jours), par de petits groupes de jeunes restent possibles (camps en autonomie). Les participants accompagnés par l’équipe éducative préparent et organisent leur séjour.
Cet accueil doit être conçu avec les jeunes comme une plate-forme ayant pour objectif la réponse à leurs besoins. Sous ce terme sont regroupés de nombreux type d’organisation avec des fonctionnements différents et des propositions multiples mêlant souvent activités individuelles et activités collectives, temps d’échanges informels aux horaires souples et ateliers spécifiques permanents ou non, activités en totale autonomie et accompagnement des jeunes dans la réalisation de projet. Ce peut être à la fois un lieu de rendez-vous, un lieu de vie, un lieu d’information, un lieu d’activités pour les jeunes, dans tous les cas sa vocation éducative est affirmée.


Le code de l’action sociale et des familles définit « l’Accueil de Jeunes », comme une catégorie particulière d’ACM depuis 2006* « …Accueil sans hébergement, qui accueille de sept à quarante mineurs, âgés de quatorze ans ou plus …répondant à un besoin social particulier explicité dans le projet éducatif mentionné à L’article R. 227-23. (Article R227-1.).