Le dispositif d'accompagnement et de formation des néo-contractuels enseignants

Les contractuels nouvellement recrutés disposent, à compter de la date de leur première nomination, de deux jours en établissement pour préparer leur prise de fonction en apportant les premières connaissances relatives au fonctionnement de la communauté éducative.
Cet accompagnement par des tuteurs, en amont de la prise en charge de leurs classes, constitue une aide précieuse pour qu'ils se sentent prêts et outillés pour débuter devant les élèves.

Le dispositif d’accompagnement permet de désigner un tuteur « d’établissement » chargé du suivi de ces premiers mois de prise de fonction.

Il permet également la nomination d’un tuteur « disciplinaire ».Celui-ci a pour mission d’accompagner le néo-contractuel tout au long de son contrat afin de l’aider à évoluer dans l’apprentissage didactique de la discipline et du métier.

Ce dispositif fait l'objet d'une publication au Bulletin académique 802 du 14 janvier 2019.

 

Comment est nommé le tuteur ?

La nomination d’un tuteur d’établissement est proposée par le chef d’établissement puis rédigée sur un formulaire envoyé à la Dafip

Télécharger l'annexe 2 :

 

Les tuteurs « disciplinaires » sont nommés par les corps d’inspections et reçoivent une mission d’accompagnement nécessaire à la prise en charge des classes et aux contenus des enseignements.

Télécharger l'annexe 3 :

 

La durée du tutorat sera déterminée en fonction du rapport final, sur lequel apparait les dates du tutorat, attestées par le tuteur et par le chef d’établissement.

Tous les tuteurs reçoivent un arrêté sans aucune indication de date, ayant valeur d’ordre de mission, qui est accompagnée par une lettre de mission.

 

 

Comment est réalisé l’accompagnement ?

Les tuteurs d’établissement s’appuient sur le guide de l'établissement formateur qui illustre des modalités possibles d'accueil et d'accompagnement. Ils sont chargés :

  • de transmettre des connaissances sur les structures de l’EPLE,
  • d’aider à identifier les premiers gestes professionnels efficients (dont la gestion de l’autorité en classe),
  • de sensibiliser à la question de posture professionnelle (droits et devoirs du fonctionnaire ...).

Le tuteur d’établissement tient informé le chef d’établissement de la nature de l’accompagnement. Le chef d’établissement valide le suivi du tuteur et la qualité de l’accompagnement.

 

 

Le tuteur disciplinaire construit l’accompagnement en fonction des objectifs donnés par l’inspecteur. Ces objectifs seront repris dans le rapport final. La prise en compte de la durée de l’accompagnement s’effectuera à partir des dates présentes sur ce rapport final.

 

 

 

Contact

Pour plus d’informations sur le dispositif d'accompagnement et de formation des néo-contractuels enseignants vous pouvez contacter la Délégation académique à la formation et à l'innovation pédagogique (DAFIP) :

Courriel :

 

Téléphone :

  • Secrétariat : 04 42 93 88 02
  • Marie-Christine de Riberolles : 04 42 93 88 56
  • Christiane Missimilly 04 42 93 88 36