Les Petits artistes de la mémoire

Ce concours préserve et transmet aux plus jeunes la mémoire des combattants de la Grande Guerre et plus largement, dans le cadre des commémorations du Centenaire, permet de sensibiliser les élèves à l'héritage contemporain de ce conflit européen et mondial.

Depuis 2006, le concours "Les petits artistes de la mémoire", la Grande Guerre vue par les enfants est organisé par l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG).

Objectifs 

L’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) s’attache depuis de nombreuses années à transmettre aux jeunes la mémoire des conflits contemporains de manière originale.

Ce concours scolaire, ouvert prioritairement aux classes de CM2, a vu le jour en 2006 à l’occasion du 90ème anniversaire de l’ONACVG. Il vient combler, auprès des plus jeunes, la disparition des derniers témoins de la Grande Guerre.

 

À la découverte de la vie d'un soldat de la Grande Guerre

L’ONACVG invite les élèves à s’approprier l’histoire des poilus et à la transmettre en devenant des « Petits artistes de la mémoire ». Aidés de leurs enseignants, les élèves choisissent un soldat de la Grande Guerre originaire de leur commune ou/et de leur famille et partent à la recherche des traces et des témoignages qu’il a laissés dans la famille et au cœur des archives municipales ou départementales.

Après avoir mené une minutieuse enquête et s’être inspirés des carnets de guerre de poilus sur le front, les enfants confectionnent à leur tour une œuvre mémorielle retraçant le parcours de « leur » poilu. Le carnet peut s’intégrer dans un dispositif artistique plus vaste (structure, œuvre audiovisuelle, numérique). Une mention numérique a d’ailleurs été créée depuis l’édition 2015-2016.

Peintures, aquarelles, croquis, poèmes, textes courts, vidéos, etc. : les travaux qui se distinguent par la qualité de leur contenu historique et artistique, leur originalité et l’émotion qu’ils dégagent peuvent être primés au niveau départemental, puis académique, avant de pouvoir concourir au national.

 

Le travail réalisé par les classes s’articule généralement autour de trois principales étapes :

  • Sélection par la classe d’un soldat de la Grande Guerre idéalement originaire de leur commune ;
  • Recherche d’informations sur la Grande Guerre et le parcours du soldat sélectionné ;
  • Réalisation par la classe d’une œuvre mémorielle retraçant l’histoire du soldat et intégrant les réflexions menées autour de l’héritage contemporain de la Grande Guerre.

 

Inscription au concours avant le 31 décembre 2020 / Envoi des travaux originaux avant le 7 mai 2021.

 

Public concerné

Le concours est destiné prioritairement aux classes de CM1 et CM2 des écoles publiques et privées sous contrat.

 

Gestion du concours

Un prix départemental et un prix national sont organisés.
Un jury départemental puis un jury académique permet à une école de représenter l'académie d'Aix-Marseille au niveau national.

 

Règlement et modalités d'inscription

Vous trouverez sous l'onglet "documents" le règlement 2020-2021 du concours, les modalités et la fiche d'inscription, ainsi qu'un support pédagogique édité par l'ONAC-VG.

 Les classes participantes doivent s'inscrire auprès du service de l'ONAC-VG des Bouches-du-Rhône en retournant le formulaire d'inscription (transmettre copie de la candidature à l'IEN).

 L'ONAC-VG peut mettre à disposition des enseignants des classes participant au concours des expositions itinérantes en prêt gratuit. Le catalogue de ces expositions est consultable sous l'onglet "documents".

 

Nouveau : « Ateliers et spectacle pédagogiques pour les classes participantes »

Cette année, l’ONACVG, en partenariat avec les Archives départementales des Bouches-du-Rhône, proposent aux classes inscrites de bénéficier d’un atelier pédagogique et d’assister à un spectacle théâtral dans le cadre de leur participation au concours des Petits Artistes de la Mémoire.

 

Atelier pédagogique sur « Les traces de la Grande Guerre » : du 3 au 6 novembre 2020 (matin ou après-midi, sur inscription)

« De 1914 à 1918, Suzanne Martin-Laval, une petite Marseillaise, correspond régulièrement avec son grand frère et parrain, André, soldat au front. À partir de cette correspondance souvent illustrée de dessins, les élèves découvrent la guerre et la vie quotidienne, à l’arrière, à hauteur d’enfant. La classe est divisée en deux groupes qui font successivement un travail sur les lettres de Suzon et un parcours dans les magasins pour découvrir affiches, cartes postales, photographies. 

Durant cet atelier d’1h30, les élèves auront l’occasion de découvrir les différentes « traces de la Grande Guerre » conservées aux Archives départementales.

 

Spectacle théâtral Poilu Show : le 17 novembre 2020 (matin ou après-midi, sur inscription)

« Alors qu’un professeur d’histoire un peu original est en train de faire cours sur la Grande Guerre, un poilu sort avec grand fracas d’un placard. À partir de là, s’engage un tête-à-tête dynamique et hilarant entre les deux hommes dont les divergences incarnent deux versions de l’histoire. »

Cette création théâtrale mêle de façon réaliste et humoristique fiction, documents d’archives, sons et images.

 

Les classes participantes, après leur inscription au concours, auront à s’inscrire auprès de l’ONACVG pour participer à l’atelier pédagogique et assister au spectacle.

 

Pour les premiers inscrits : « Ateliers avec un auteur illustrateur de bandes dessinées »

L’ONACVG proposera également aux deux premières classes inscrites au concours dans le département des Bouches-du-Rhône d’accueillir dans leur école un atelier avec un illustrateur et scénariste de bande dessinée.

Atelier avec Didier Zuili, auteur illustrateur

Didier Zuili est notamment l’auteur de la bande dessinée Varsovie Varsovie qui traite de la résistance au sein du ghetto de Varsovie.
Durant l’atelier, il échangera avec les élèves sur les différentes étapes à suivre pour réaliser une œuvre mémorielle à partir de données historiques (recherches historiques, écriture du scénario, dessin et colorisation, etc.).
Les élèves se testeront également à la question de « comment dessiner la guerre » ?

 

Les activités (spectacle et ateliers) proposées dans le cadre du concours sont susceptibles d’être reportées ou annulées en fonction de l’évolution des mesures sanitaires.

Les enseignants inscrits seront tenus informés dans les meilleurs délais du maintien ou de l’annulation des activités.