Séminaire des responsables locaux de l’enseignement en milieu pénitentiaire

Vendredi 8 octobre 2021, Lionel Nègre, Directeur de l’Unité Pédagogique Régionale Sud Est, organisait au collège de la Ciotat le séminaire de rentrée des responsables locaux d’enseignement des 16 sites de l’UPR

Monsieur Stéphane Robaglia, principal du collège Jean Jaurès, a pu ainsi accueillir dans son établissement :

  • Bernard Beignier, Recteur de la région académique Provence-Alpes-Côte d’Azur,
  • M. Alves, Directeur Interrégional des services pénitentiaires de Marseille,
  • M. Arnal, Directeur interrégional Sud-Est de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ)
  • M. Claude Fournet, Président de l’ARDML Sud PACA, représenté par Monsieur Briscas Gavino vice-président de l’ARDML PACA et président de la mission locale de la Ciotat.

A cette occasion, une signature officielle importante a été programmée : celle du protocole de partenariat en faveur de la formation des mineurs (scolarisation, rescolarisation, formation professionnelle, apprentissage entre les Recteurs des régions académiques PACA et Corse et les services déconcentrés du ministère de la Justice (PJJ et AP) et l’association régionale des missions locales PACA.

Ce protocole définit le partenariat entre les professionnels du ministère de l’éducation nationale, du ministère de la justice, des missions locales (représentées par l’Association Régionale des Missions locales (ARDML) compétente sur la région PACA) pour construire et sécuriser les projets de scolarisation et les projets de retour en formation initiale pour les mineurs incarcérés ou placés en Centres éducatifs fermés (CEF). Par le renforcement général des échanges entre les services de l’éducation nationale, de la protection judiciaire de la jeunesse, de l’administration pénitentiaire, et les missions locales, il s’agit de favoriser l’accès du jeune à une formation adaptée à ses besoins et veiller à la cohérence de son parcours. L’objet de ce protocole est de mieux articuler l’intervention des partenaires en fonction des besoins du jeune, de renforcer le partenariat en privilégiant les circuits courts et en limitant le nombre d’entretiens conduits auprès du mineur. L’objectif est de travailler le processus d’accompagnement des projets de sortie des mineurs de manière collaborative, en identifiant mieux le type de projet de sortie validé, à partir d’un diagnostic partagé prenant en compte le lieu d’hébergement et la temporalité. Ce protocole vise une meilleure connaissance du rôle réciproque des différents acteurs : enseignant, référent mineurs, psychologue éducation nationale, conseiller mission de lutte contre le décrochage scolaire, conseiller mission locale, responsable d’unité éducative, éducateur PJJ en détention, éducateur PJJ de milieu ouvert.

Mme Venuze-Lamia de la direction interrégionale Sud-Est de la PJJ est intervenue pour expliciter le nouveau code de justice pour les mineurs entré en vigueur le 30 septembre 2021.

Après cette signature, M. Héraud, responsable national de l’enseignement en milieu pénitentiaire a donné les grandes orientations de l’année scolaire 2021/2022.

Lionel Nègre a explicité le projet de convention avec l’Université d’Artois et la plateforme mise en place avec l’UPR de Lille afin de rendre homogène le travail sur la préparation du Diplôme d'accès aux études universitaires (DAEU) sur l’ensemble des sites de l’UPR PACA CORSE : cela permettra de faire le lien lorsque le détenu/étudiant est transféré ou lorsqu’il sort de détention (poursuite des études en autonomie possible sur la même plateforme.

L’après-midi a fait l’objet de la présentation des axes pédagogiques choisis cette année pour l’UPR et des conseils pédagogiques et formations qui seront développés.

Présentation du dispositif Entreprendre pour apprendre par S. Rebolle et le projet de « préparation à l’entretien de recrutement », formation Capsules vidéo par l’association « volt par l’image et le son », projets Robotique et impression 3D, formation sur la pédagogie du projet, Concours Philosophons en prison par Thomas Bailet (EPM de la Valentine), Concours d’écriture L’écrilibriste par Flore Del Corso et Dallila Boukerche (EPM la Valentine), le test de positionnement par Julie Borda, Dallila Boukerche et Flore Del Corso (EPM) la PSE et l’orientation par Julie Borda (EPM).

En outre, cette année l’UPR accueille deux jeunes assistants polytechniciens qui effectuent leur stage de formation humaine du 27 septembre au 1er avril 2022 au Centre de détention de Salon et à la maison d’arrêt de Draguignan.

L’UPR va pouvoir profiter de leur expertise en culture scientifique et leur souhaite la bienvenue.