Projet éducatif de territoire (PEDT)

Politiques Educatives Territoriales

Une politique éducative territoriale traduit les intentions portées par une collectivité territoriale dans le domaine de l’éducation ; Elle est nécessaire pour animer, dynamiser, mettre en synergie, harmoniser et enrichir l’action éducative globale des acteurs éducatifs présents sur ce territoire. Elle vise principalement à traiter des questions de jeunesse, enfance et petite enfance.

L’accompagnement de l’Etat :

L’Etat soutient les collectivités dans la conception et la mise en œuvre de leur politique éducative territoriale depuis de nombreuses années. Cet accompagnement a varié au fil des périodes et des outils nationaux mais il a toujours privilégié le rassemblement le plus large possible des acteurs de l’éducation autour d’un projet collectif. L’objectif étant de construire progressivement un partenariat local et des synergies éducatives sur la base d’une représentation partagée des besoins repérés sur un territoire.
Les débats autour de l’organisation du temps scolaire ont mis en évidence aux yeux du grand public l’importance des loisirs éducatifs qui, en contribuant à l’épanouissement de l’enfant, à sa socialisation et à sa réussite scolaire, constituent un temps éducatif à part entière notamment quand il est pensé de manière globale en cohérence avec les temps scolaires et familiaux et en lien avec les acteurs du territoire.

Le Projet éducatif de territoire (PEDT)

Le PEDT aujourd’hui est la possible traduction de cet engagement partagé autour de l’éducation des enfants et des jeunes sur un territoire.

Le travail fourni autour de la réforme des rythmes scolaires a été important et ne doit pas être balayé sans se réinterroger sur l’intérêt de penser l’éducatif sur les territoires avec les acteurs concernés. Les projets éducatifs de territoires doivent permettre d’offrir à tous les enfants et jeunes des activités éducatives diversifiées qui contribuent à multiplier les champs d’apprentissage : apprendre autrement en jouant, développer son imagination, sa créativité, sa curiosité, s’ouvrir sur le monde, découvrir des pratiques culturelles, artistiques, sportives, construire sa personnalité y compris en soufflant ou se reposant.

Le PEDT parce qu’il est un outil de collaboration locale qui associe à la collectivité territoriale initiatrice, l’ensemble des autres acteurs éducatifs et les institutions partenaires a toute sa place dans les propositions d’accompagnement de l’État auprès des collectivités locales.

Des enjeux éducatifs forts :

  • Elargir le travail partenarial éducatif aux collégiens et lycéens notamment.
    Le PEDT peut couvrir l’ensemble des temps, de la maternelle au lycée, et n’interdit pas la prise en compte d’actions dans le domaine de la petite enfance (0-3 ans). De même, les actions de lutte contre le décrochage scolaire ou de soutien à la fonction parentale peuvent renter dans le cadre des PEDT, dès lors qu’elles répondent à des problématiques territoriales identifiées par les acteurs locaux. Ainsi, les périmètres d’actions du dispositif CEJ de la CAF et des PEDT peuvent se rejoindre autour d’un même projet éducatif et d’un même pilotage.
  • Accompagner la qualité des projets d’accueils collectifs de mineurs s’adressant aux enfants et aux jeunes.
  • Proposer, le mercredi, des temps d’accueils des enfants et jeunes déclarés auprès de la DDCS comme accueils collectifs de mineurs (dispositif plan mercredi) ou relevant d’une pratique type clubs ou ateliers sportifs ou culturels.