Plan de relance pour la région académique Provence-Alpes-Côte d’Azur

2021 va être marqué par la mise en chantier de projets financés par le plan de relance qui concerne les bâtiments des établissements d’enseignement supérieur et de recherche et ceux du CROUS.

A ce titre, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur a obtenu une enveloppe de plus de 170 millions d’euros, soit un septième de l’enveloppe nationale, dont plus de 61 millions d’euros pour Aix-Marseille Université, plus de 54 millions d’euros pour Université Côte d’Azur et plus de 25 millions d’euros pour les deux CROUS de la région académique.

Ce formidable succès est le résultat d’une intense préparation par l’ensemble des opérateurs, en étroite collaboration avec les services déconcentrés de l’Etat.

Les financements ainsi obtenus vont avoir un impact significatif sur la transformation du paysage de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation de la région, au bénéfice des étudiants, des chercheurs mais également des personnels des établissements.

La réalisation de ces projets va avoir des effets très positifs sur l’économie et la compétitivité de la région, compte tenu du grand nombre de chantiers qui vont être engagés et du renforcement de l’attractivité des sites rénovés pour les étudiants nationaux et internationaux, les chercheurs ou les start-up…

Cela va aussi avoir un impact social fort, avec la rénovation de résidences universitaires dégradées ou la réhabilitation de bâtiments situés dans des quartiers sensibles, pour lesquels la présence d’une activité universitaire est essentielle.

Enfin, un véritable effet de levier sur la recherche va s’opérer puisque des projets portés par les organismes de recherche : CNRS, IFREMER, INRAE, CEA, INRIA, INSERM ou IRSN ont été retenus.

Ces premiers effets positifs devraient être amplifiés par les financements qui découleront du contrat d’avenir État-région 2021-2027, signé le 5 janvier dernier par le Premier ministre et le président de la région, dont la déclinaison opérationnelle, sous forme de contrat de plan Etat-Région, est en cours d’élaboration.

 

Plan de Relance : résultats de l’appel à projets « rénovation énergétique » pour la région académique PACA

  <5M€ >5M€ Total %
AMU            4.515.282,00 €           56.690.382,00 €           61.205.664,00 € 36,1%
Avignon Université            1.005.983,00 €                1.005.983,00 € 0,6%
ECM               755.040,00 €                   755.040,00 € 0,4%
ENSAM               150.000,00 €                   15.000,00 € 0,1%
UCA          11.107.700,00 €           43.378.000,00 €           54.485.700,00 € 32,1%
UNTL            4.000.000,00 €                4.000.000,00 € 2,4%
CNRS            1.592.285,00 €           12.196.843,80 €           13.789.128,80 € 8,1%
INSERM            1.474.452,00 €                1.474.452,00 € 0,9%
CEA            1.809.000,00 €                1.809.000,00 € 1,1%
INRAE            1.302.000,00 €                1.302.000,00 € 0,8%
INRIA               231.756,00 €                   231.756,00 € 0,1%
IFREMER               255.383,47 €                   255.383,47 € 0,2%
IMEV            3.363.983,00 €                3.363.983,00 € 2,0%
IRSN               606.000,00 €                   606.000,00 € 0,4%
CROUS AIX MARSEILLE AVIGNON            7.080.000,00 €              7.450.000,00 €           14.530.000,00 € 8,6%
CROUS NICE TOULON            1.128.895,00 €              9.457.355,00 €           10.586.250,00 € 6,2%
Total           40.377.759,47 €               129.172.581 €         169.550.340,27 € 100%
           
  <5M€ >5M€ Total %
Enseignement supérieur                21.534.005 €               100.068.382 €         121.602.387,00 € 71,7%
Recherche                10.634.859 €                 12.196.844 €           22.831.703,27 € 13,5%
Vie étudiante                  8.208.895 €                 16.907.355 €           25.116.250,00 € 14,8%
Total                40.377.759 €                129.172.581 €         169.550.340,27 € 100%

 

Quelques projets emblématiques retenus au titre de l’appel à projets « rénovation énergétique » des bâtiments des établissements d’enseignement supérieur et de recherche et des bâtiments des CROUS

Parmi les projets les plus importants retenus au titre de l’appel à projets « rénovation énergétique » deux sont portés par les CROUS de Nice-Toulon et d’Aix-Marseille-Avignon et vont permettre de rénover les résidences universitaires de la Cité des douanes à Marseille et Jean Médecin à Nice. Ils répondent ainsi à une priorité nationale en faveur du logement étudiant, pleinement partagée au niveau local.

Six projets, dont les montants sont supérieurs à 5 millions d’euros, vont permettre la rénovation de campus universitaires stratégiques d’Aix-Marseille Université (AMU) et d’Université Côte d’Azur (UCA) :

  • le projet de rénovation de l’un des principaux campus d’AMU : le campus St Charles, centre névralgique de la faculté de sciences, qui accueille près de 10 000 étudiants, situé dans un quartier sensible de Marseille pour lequel la présence d’une activité universitaire est essentielle ;
  • le projet de rénovation du bâtiment « Pharmacie » du campus santé de la Timone, qui permettra la réalisation de travaux d’envergure, en cohérence avec l’objectif de réhabilitation de ce quartier de Marseille et avec l’ambition de renforcer le dynamisme et l’attractivité du site en permettant l’accueil d’unités de recherche et de start-up ;
  • le projet de rénovation du campus « Santé Nord » d’AMU, également situé dans un quartier sensible de Marseille, qui participe à la réalisation de l’objectif prioritaire de renforcement du « pôle santé » de l’université, car ce campus accueille l’ensemble des formations paramédicales, désormais « universitarisées », et abritera le nouveau centre de simulation médicale.
  • le projet de rénovation du campus Valrose, campus le plus important de la Côte d’Azur, qui représente un investissement primordial pour l’avenir car il abrite l’essentiel des laboratoires de l’université, dont l’activité est tournée vers la recherche en matière de développement durable. Plus de 1000 chercheurs y travaillent pour préserver le monde de demain ;
  • le projet de rénovation du campus Trotabas à Nice, qui occupe une place particulière dans le paysage régional car il est un véritable lieu de convergence entre l’enseignement, le monde économique et, notamment, le secteur du tourisme, le monde judiciaire, les acteurs institutionnels locaux et les collectivités territoriales ;
  • le projet de rénovation énergétique du campus Carlone, qui accueille le plus grand nombre d’étudiants : 12 000 et qu’il a vocation à incarner la « signature Côte d’Azur » de l’université, à travers le développement de synergies avec les acteurs locaux du monde des arts et de l’industrie créative et culturelle.

Enfin, Avignon université (AU) va bénéficier du financement de quatre projets pour un montant cumulé de plus d’un million d’euros et l’Université de Toulon (UTLN) a obtenu le financement de la rénovation de l’IUT de la Garde, évalué à 4 millions d’euros.

En plus de la rénovation de campus universitaires, la recherche est particulièrement soutenue puisqu’un projet de plus de 12 millions d’euros porté par le CNRS a également été retenu ainsi que des projets plus modestes portés également par le CNRS mais aussi l’IFREMER, l’INRAE, le CEA, l’INRIA, l’INSERM ou l’IRSN pour un montant global d’environ 7,3 millions d’euros.