Naissance d’un réseau de solidarité scolaire : le tutorat étudiant de mathématiques en distanciel

Expérimenté au mois de juin 2020, le dispositif de tutorat de maths à distance d’élèves de 3e et 2de scolarisés en REP+, par des étudiants de filières scientifiques, a été reconduit pour l'année scolaire 2020-2021.

Recherchez par mot-clés

Actualité Education prioritaire

La période de confinement du printemps dernier a fragilisé le niveau scolaire de beaucoup d'élèves de l'éducation prioritaire, notamment en mathématiques. Cela impacte souvent leur projet d'orientation et pèse sur leur scolarité.

Afin de leur permettre de remédier aux difficultés rencontrées, le pôle Egalité des chances de la Direction régionale et académique de l'information et de l'orientation (DRAIO) et  la mission Education Prioritaire en partenariat avec les établissements supérieur du territoire, ont lancé un appel à engagement auprès d’étudiants bénévoles. Cela a donné naissance au projet académique de tutorat étudiant à distance. Expérimenté au mois de juin dernier, ce projet a été reconduit pour cette année scolaire auprès de tous les collégiens encordés de 3ème de REP+ ou des lycéens de 2ndes issus de REP+. L’objectif est de les aider à faire leurs devoirs de maths et de faciliter la compréhension de leurs cours, deux heures par semaine en distanciel.

Origine et description

Ce dispositif, issu d’un projet associatif[1], est porté par la mission académique Éducation Prioritaire et par le Pôle  « égalités des chances » de la DRAIO.  Il donne la possibilité, aux élèves encordés de REP+ de bénéficier en 3e et/ou en 2de, d’un tutorat de maths,  2h par semaine, en distanciel.

Le projet pédagogique, piloté par le chargé de mission académique éducation prioritaire, est coordonné par un professeur de mathématiques, en lien avec l’inspection pédagogique.

Cet accompagnement individuel est assuré par des étudiants bénévoles issus de plusieurs établissements d’enseignement supérieur de l’académie d’Aix-Marseille. L’Université d’Aix-Marseille, partie prenante du projet, contribue très largement au dispositif à travers plusieurs de ses composantes et a également aidé au développement d'un volet qui intègre le tutorat  dans le parcours de formation des futurs enseignants de mathématiques de l’INSPE. Les tuteurs peuvent obtenir un bonus engagement solidaire dans le cadre de leur cursus. Ils reçoivent une formation, des ressources sont à leur disposition et ils sont sensibilisés aux caractéristiques socio-scolaires des élèves et à leurs difficultés.

 

Public cible

Des élèves volontaires dont les fragilités en mathématiques pourraient compromettre le projet d’orientation :

  • Elèves de 3e souhaitant aller en seconde générale et technologique ou vers une seconde professionnelle mobilisant fortement les mathématiques
  • Elèves de 2de visant la spécialité « mathématiques » en 1re

 

Objectifs

  • Renforcer les acquis disciplinaires des élèves de REP+ pour leur permettre de réussir leur projet d’orientation
  • Améliorer les conditions du passage 3e - 2de
  • Contribuer à la maîtrise des outils informatiques
  • Favoriser plus de mixité sociale dans le choix des enseignements de spécialité au lycée, notamment l’ES Maths
  • Mettre en œuvre un nouveau format de tutorat, plus léger et plus facilement généralisable auprès des élèves encordés, complémentaire des tutorats existants.
  • Suivre les conseils des chercheurs associés qui préconisent le renforcement du volet scolaire dans les cordées.

 

Modalités de fonctionnement

Le chargé de mission éducation prioritaire définit les contenus de formation et les éléments de cadrage pédagogiques et un professeur ressource en mathématiques, rémunéré par les IMP du plan de relance, coordonne le dispositif au niveau académique : il contacte les établissements et les tuteurs volontaires, organise les formations, gère les appariements et le suivi des tutorats.
Dans chaque établissement du secondaire, un professeur référent volontaire communique et gère l’interface avec les élèves et leurs familles, ainsi qu’avec le rectorat.
Des financements ont été attribués aux EPLE, sur demande (appel à projets ParEx 2020), pour pouvoir équiper les élèves ne disposant pas d’une tablette et/ou d’une connexion Internet (clés 4G).
Dans les établissements du supérieur une personne ressource fait également le lien entre les étudiants, les services de scolarité (attribution des bonus) et le rectorat.
Près de 300 binômes ont été constitués à ce jour.

Ce tutorat apporte une pierre supplémentaire aux nombreux réseaux de solidarité scolaire initiés depuis 2008 entre les différents niveaux d’enseignement par les cordées de la réussite.

 

Contacts académiques

Guilhem Deulofeu, chargé de mission académique pour l’Education Prioritaire, formateur académique en mathématiques : guilhem.deulofeu@ac-aix-marseille.fr

Laëtitia Gutierrez, coordonnatrice académique du projet de tutorat : laetitia.gutierrez@ac-aix-marseille.fr

 

[1] Initié pendant le confinement 2020 par la Maison des Familles et des Associations, un centre social marseillais, et le chargé de mission éducation prioritaire formateur en mathématiques.