« Des étoiles et des femmes » consacrée par François Hollande au lycée hôtelier de Marseille

François Hollande, président de la fondation « La France s’engage » a été reçu au lycée hôtelier de Marseille, le mercredi 24 mars 2021, pour rencontrer les élèves du programme « Des étoiles et des femmes ».

Chaque année, sa fondation organise un concours national. Les lauréats intègrent une promotion pour trois ans et vont alors bénéficier de moyens financiers et de conseils d’experts pour les aider à se développer. Un label leur est donné qui va leur permettre de valoriser leur travail et de disposer d’une grande crédibilité.
En 2019, le programme « Des étoiles et des femmes » a été retenu parmi ces lauréats.

Crée en 2015, ce programme permet à des femmes en difficulté d’insertion de bénéficier d’une formation d’excellence en cuisine en une année au lieu de deux, en alternance, aux côtés de chefs gastronomiques.
Elles bénéficient également d’un accompagnement socio-professionnel personnalisé pour lever les freins à l’emploi (aides à la garde d’enfant, à la mobilité, soutien dans l’accès au logement et aux droits, aides aux techniques digitales).

Au sein de l’académie d’Aix-Marseille, ce sont 12 femmes qui, de septembre à juin, préparent le CAP cuisine avec le Greta Marseille Méditerranée au sein du Lycée hôtelier de Marseille.
Les résultats sont là : 97% de taux de réussite au CAP et 70% de retour à l’emploi.
C’est sans doute pour toutes ces raisons que l’ancien chef d’Etat a choisi de venir au lycée hôtelier de Marseille. Il a été accueilli par le recteur Beignier, le proviseur Didier Leder et son adjoint Luc Bremond.

François Hollande a tout d’abord échangé avec les différents acteurs impliqués dans le programme « Des étoiles et des femmes » et particulièrement, Clémentine Sassolas, directrice de l’association « Départ » qui pilote ce dispositif. Le chef étoilé du restaurant « Le sépia », Paul Langlère a pris également part au débat.
Ils se sont ensuite, toutes et tous, dirigés vers les « cuisines » pour rencontrer la promotion 2020/2021, la meilleure, selon leur professeur chef cuisinier. Ensemble, ils étaient en train de concocter le plat principal pour le déjeuner du restaurant pédagogique.

Les élèves de cette formation, pas comme les autres, ont été impressionnées de l’intérêt porté par l’ancien chef d’Etat. Elles ont d’ailleurs été très fières de parler de leurs compétences acquises et de leur plat « signature » qu’elles maîtrisent désormais à la perfection. Il était presque midi et toutes les personnes présentes ont salivé à l’écoute de ces futures cheffes parlant de leur passion pour la cuisine.
L'ancien président s’est montré très à l’écoute de ces étudiantes et a voulu se montrer rassurant quant à l’avenir des professionnels de la restauration qui vont bientôt arriver sur le marché du travail.