WebAnalytics

 

Actualités 2015-2016

Partager cette page

Visites de rentrée du recteur
Actualités 2015-2016

Du 1er au 4 septembre 2015, le recteur Beignier a sillonné les quatre départements du territoire académique à la rencontre des équipes éducatives et des élèves. A chaque étape, il était accompagné de représentants de l’État et/ou des collectivités.

Mardi 1er septembre 2015 : Bouches-du-Rhône

La journée a commencé par la visite du groupe scolaire Michelet (Marseille, 4e). Le recteur a salué les travaux réalisés qui ont permis de transformer ce bâtiment, qui hébergeait auparavant un lycée, afin qu’il accueille dans de bonnes conditions une école primaire dès la rentrée 2015.

Le recteur a également rappelé l’importance accordée au primaire, qui est à la base de tous les enseignements.

 

Le recteur s'est ensuite rendu au collège Louis Armand (Marseille 12e), qui fait partie des 8 nouveaux collèges connectés qui s’ajoutent, à compter de cette rentrée 2015, aux 6 collèges connectés en activité depuis 2014.

Il a souligné l’implication du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône dans la dotation de tablettes et a rappelé que dans le cadre du plan numérique, l’Education nationale met en place un plan de formation permettant aux équipes éducatives de s’emparer pleinement de ces outils et des ressources qu’ils procurent.

Lors de sa rencontre avec les élèves de 5ème de l’établissement, il a également souligné l’importance de construire son projet d’orientation dès à présent. Il a rappelé qu’il existe 111 baccalauréats en France et que cette diversité constitue une grande opportunité pour s’épanouir dans sa scolarité.

 

La journée s'est poursuivie au collège de Luynes qui fait sa toute première rentrée. Il a visité l’ensemble des bâtiments de ce nouveau collège et ses installations sportives. Il a échangé avec les élèves sur l’organisation administrative de la France et a ainsi présenté l’ensemble des membres du cortège.

Pour terminer les visites de ce mardi, le recteur a été accueilli au collège Henri Margalhan (Marseille 14e). Il a échangé avec les élèves sur la nécessité de se fixer des objectifs, d’avoir de l’ambition et de se donner les moyens de réussir. Il leur a rappelé l’importance de s’ouvrir aux autres afin de tisser des liens et se s’aider mutuellement.

Mercredi 2 septembre 2015 : Bouches-du-Rhône

Cette deuxième journée de visites a débuté au collège Elie Coutarel à Istres ou le recteur Beignier a échangé avec les représentants des collectivités territoriales et les enseignants sur la réforme du collège qui sera préparée durant l’année scolaire 2015-2016 et qui entrera en vigueur à la rentrée 2016. Il a rappelé que l’objectif est notamment de conférer une autonomie permettant d’adapter les enseignements à chaque public scolaire. Il a souligné que de nombreuses initiatives sont déjà en œuvre et qu’elles trouveront leur place dans le collège de 2016. Il a par ailleurs rappelé l’importance du collège dans l’orientation des élèves et le rôle primordial des équipes éducatives pour l’accompagnement des élèves dans la construction de leur projet depuis la 6ème jusqu’à la 3ème.

Enfin, après une démonstration réalisée par un enseignant sur l’utilisation du TBI en classe, il a échangé sur le plan numérique et l’importance de se saisir de ces nouvelles technologies pour l’apprentissage des élèves mais également pour faciliter les relations avec les familles.

 

Le recteur a ensuite visité le collège du Jas de Bouffan à Aix-en-Provence, qui compte, depuis cette rentrée 2015, parmi les 29 Réseaux d’éducation prioritaire de l’académie (l’académie compte, par ailleurs, 33 réseaux d’éducation prioritaires renforcés dits « REP+ »). Il a pu échanger avec les enseignants sur des dispositifs de soutien scolaire, d’encouragement à la pratique sportive mais aussi de découverte des métiers du bâtiment mis en œuvre dans l’établissement en relations avec les partenaires et établissements de formation alentours. Le recteur a souligné l’importance de ce travail qui permet aux élèves de construire leur orientation et de ne pas faire de choix par défaut. Il a par ailleurs rappelé que le collège Jas de Bouffan, bénéficie depuis cette rentrée des dispositions prévue par la refondation de l’éducation prioritaire et qu’il fait désormais également partie des collèges connectés.

Jeudi 3 septembre : Vaucluse

Le recteur s’est rendu dans le Vaucluse où il a commencé sa journée par la visite de l’Ecole primaire le Petit Prince de Sainte Cécile les Vignes. Il a échangé avec les équipes sur la liaison école/collège qui facilite la fluidité des parcours et pu observer des travaux et des dispositifs mis en place dans le cadre de la mutualisation des ressources entre cette école et le collège du secteur. Il a ensuite rencontré les élèves auxquels il a rappelé que la France propose de nombreuse voies d'orientation pour répondre à la diversité des souhaits et qu’il est important de travailler tout au long de la scolarité à la construction de son avenir.

Le recteur a ensuite visité le lycée Lucie Aubrac à Bollène où il a notamment pu rencontrer des élèves préparant le baccalauréat littéraire à qui il a rappelé que cette série offre de très nombreux débouchés.

Lors d’une table ronde il a félicité l’engagement des équipes pour la réussite des élèves. Le recteur Beignier a souligné l’importance de l’innovation pédagogique et la nécessité de travailler en réseau, que ce soit avec les collèges, pour faciliter la fluidité des parcours, ou avec les autres lycées pour mutualiser les projets.

Le recteur a ensuite échangé avec les élus lycéens sur les enjeux du nouveau programme d’enseignement moral et civique et a inauguré avec eux la Maison des lycéens de l’établissement.

Enfin, le recteur s’est rendu au Lycée Aristide Briand à Orange où il a échangé avec les enseignants et l’équipe de direction sur les différents projets mis en place pour encourager la persévérance scolaire, conduire chaque élève à la réussite et adapter l’enseignement aux différents besoins et projets professionnels (ouverture à la langue et à la culture des pays européens, projets culturels...). Il a encouragé les équipes à poursuivre ce travail d’innovation. Il a par ailleurs souligné l’importance du travail en réseau qui permet de rapprocher les lycées généraux et technologiques et les lycées professionnels et de partager les actions et pratiques concluantes.

Vendredi 4 septembre : Hautes-Alpes et Alpes de Haute-Provence

La matinée a commencé dans les Hautes Alpes, à l'école élémentaire Paul Emile Victor de Gap qui bénéficie notamment du dispositif plus de maîtres que de classe. Il a ensuite échangé  avec des élèves qui ont débuté l’apprentissage des langues (anglais et allemand) dès le primaire et a souligné l’importance de l’ouverture aux autres langues et cultures.

Lors des échanges avec les personnels il a rappelé l’importance que l’académie accorde aux départements alpins (04 et 05) qui bénéficient de dotations supplémentaires afin de prendre en compte les contraintes géographiques.

 

Le recteur s’est ensuite rendu au collège Marie Marvingt de Tallard ou il a pu apprécier la richesse des actions conduites par les équipes avec un soucis particulier porté à l’interdisciplinarité. Après une présentation de projets culturels (exposition le fil rouge, journal des élèves), il a pu rencontrer les élèves et enseignants de l’option aéronautique qui associe 8 disciplines et prépare les élèves à l’obtention du Brevet d’initiation à l’aéronautique (BIA).

Il a également découvert le projet « Boite sonore » qui consiste à la construction d’une cabine permettant une mise en scène visuelle et sonore. Construite pour l’accomplissement d’un projet sur la 1ère guerre mondiale, en partenariat avec les archives départementales, cette boite sonore a vocation à être réutilisée pour d’autres projets. Sa construction est assurée avec le Lycée professionnel du secteur qui mobilise des élèves de différentes filières (bois, électrotechnique...). Elle est réalisée de sorte à pouvoir être démontable et facilement transportable afin de pouvoir bénéficier à d’autres établissements.

Monsieur le recteur a ensuite échangé sur le travail réalisé sur la thématique «la libération du territoire et le retour à la République» qui a valu au collège Marie Marvingt de recevoir le 1er prix national du Concours de la Résistance et de la déportation.

La visite du collège s’est conclue par une rencontre avec les équipes enseignantes, de direction et les partenaires du collège. Les échanges ont notamment porté sur les mesures de responsabilisation mises en place par l’établissement et ses partenaires (Service Départemental d’Incendie et de Secours, Croix rouge, resto du cœur...). Ce dispositif permet, lors de sanctions disciplinaires, de proposer une solution alternative à l’exclusion en proposant à l’élève de se mettre au service des autres en s’impliquant auprès des partenaires. Les retours des partenaires sur la qualité de l’investissement des élèves et les résultats sur leur comportement (réflexion sur la faute commise, sentiment d’être valorisé après apporté son aide) confirment le bienfondé de ces mesures de responsabilisation.

Le recteur s’est ensuite rendu au collège Camille Reymond à Château-Arnoux-Saint-Auban qui bénéficie, depuis la rentrée 2015, du label académique « Education accompagnée ». Ce label concerne les écoles et les établissements qui ne sont pas labellisés éducation prioritaire mais dont les indicateurs sociaux témoignent de la nécessité de disposer de moyens supplémentaires au droit commun.

Le recteur a notamment pu constater la qualité des installations dédiées à la pratique musicale et rencontrer des élèves qui se préparent au Diplôme national du Brevet professionnel.

Lors de sa rencontre avec les équipes de l’établissement il a rappelé les enjeux de la réforme du collège et souligné l’importance de l’accompagnement des élèves dans leurs projets d’orientation.

Pour finir, le recteur a visité l’école du Pigeonnier à Digne-les-Bains où il a rappelé que la rentrée 2015 voit la mise oeuvre des nouveaux programmes de maternelle. L’école élémentaire a désormais un cycle propre afin qu’elle soit centrée sur les développements affectif, social, sensoriel, moteur et cognitif de l’enfant. Il a rappelé que la mission principale de l'école maternelle est de donner envie aux enfants d'aller à l'école pour apprendre, affirmer et épanouir leur personnalité.

A chacune de ces étapes, le recteur a eu le plaisir d'être accompagné par des représentants de l’État et des collectivités.  Il a souligné l’importance de la convergence des actions de tous les acteurs qui œuvrent de concert pour donner aux élèves les meilleures conditions d’apprentissage.

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Carte des établissements de France