WebAnalytics

 

Actualités 2018-2019

Partager cette page

8 novembre : journée Non au harcèlement 2018
Actualités 2018-2019

Pour sensibiliser la communauté éducative aux phénomènes de harcèlement dans le milieu scolaire, la journée Non au harcèlement est organisée chaque premier jeudi du mois de novembre. Cette journée est l'occasion de rappeler combien la prévention et la lutte contre le harcèlement sont fondamentales pour permettre aux élèves d'avoir une scolarité épanouie dans le cadre de l'École de la confiance. Cette année, elle a lieu le 8 novembre et est consacrée au cyberharcèlement à caractère sexiste et sexuel.

 

2018 : informer et mobiliser contre le cyberharcèlement à caractère sexiste et sexuel

 

En 2018, la Journée nationale de mobilisation contre le harcèlement a lieu le jeudi 8 novembre. Cette année, l'accent est mis sur le cyberharcèlement à caractère sexiste et sexuel. Le choix de ce thème répond à une préoccupation profonde des élèves, exprimée notamment à travers les productions vidéos et les affiches du prix Non au harcèlement.

 

Dans le cadre du concours Non au harcèlement, qui a attiré 39 000 participants en 2017-2018, une rubrique Prix cyber sera proposée pour la session 2018-2019 à tous les élèves.

 

 

Le harcèlement nuit gravement à la vie scolaire des écoles et des établissements

 

Le harcèlement se définit comme une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique. Cette violence se retrouve aussi au sein de l’école : elle est le fait d’un ou de plusieurs élèves à l’encontre d’une victime qui ne peut se défendre. Lorsqu’un enfant ou un adolescent est insulté, menacé, battu, bousculé ou reçoit des messages injurieux à répétition, on parle donc de harcèlement. Insidieusement, ces agressions répétées impactent sensiblement l’enfance et l’adolescence de près de 700 000 élèves environ, toutes catégories sociales confondues (source enquête victimation 2015 – DEPP).

 

Avec l’utilisation permanente des nouvelles technologies de communication (téléphones, réseaux sociaux numériques), le harcèlement entre élèves se poursuit en dehors de l’enceinte des établissements scolaires. On parle alors de cyber-harcèlement. Le cyber-harcèlement est défini comme "un acte agressif, intentionnel perpétré par un individu ou un groupe d’individus au moyen de formes de communication électroniques, de façon répétée à l’encontre d’une victime qui ne peut facilement se défendre seule". Le cyber-harcèlement se pratique via les téléphones portables, messageries instantanées, forums, chats, jeux en ligne, courriers électroniques, réseaux sociaux, site de partage de photographies, etc.

 

L'interdiction du portable à l'école et au collège est un élément essentiel de cette lutte contre le harcèlement.

 

 

Rendre les élèves acteurs de la lutte contre le harcèlement

 

La réussite de la lutte contre le harcèlement repose également sur l'engagement des élèves. Actuellement, 5 000 lycéens jouent le rôle de référents harcèlement. Dans le même esprit, les collégiens vont être formés pour sensibiliser leurs camarades. Pour cela, des outils seront mis à leur disposition sur le site Non au harcèlement. Plus de 300 collégiens et lycéens ont été formés dans l’académie d’Aix-Marseille et sont les ambassadeurs de la lutte contre le harcèlement.

 

Consultez le site nonauharcelement.education.gouv.fr

 

 

Quelques actions conduites dans l’académie d’Aix-Marseille

 

Département des Alpes de Haute-Provence

  • Ecole de Barles : Vidéo « les petits citoyens » accompagnée d’un débat
  • Ecole de Verdun à Sisteron : Vendredi 9-11-2018 Intervention d’une heure par classe infirmière de l’EN et enseignante : saynète et échanges.
  • Ecole de Salignac : Lundi 5-11-2018 Intervention d’une heure par classe infirmière EN et enseignante : saynète et échanges. école de Thoard : Recueil des représentations des élèves, visionnage de courts métrages adaptés.
  • Ecole Max Trouche à Sainte Tulle : Travail autour de la bande dessinée « seule à la récré » et du film « Wonder avec des mini débats
  • Ecole la Brillanne : Dans chaque classe : discussions, nuages de mots, illustration, lectures d’affiches sur cette problématique. Support visuel : mimi film CANOPE
  • Collège du Verdon à Castellane : Théâtre forum : rédaction de saynètes réalistes en groupe puis présentation des saynètes en grand groupe.
  • Collège Pierre-Girardot à Ste Tulle : Exposition des différentes affiches et projection du film réalisés par les élèves du collège lors des nombreuses participations au concours « Non au harcèlement « 
  • Collège Henri Laugier à Forcalquier : Distribution des rubans verts par les membres du CVC pendant les récréations et les pauses méridiennes.
    Projection de la vidéo « il était une fois patate » en continue tout au long de la journée
  • Collège Mont d’or à Manosque : Débat après la projection de la vidéo réalisée l’année scolaire précédente par des élèves dans le cadre du concours national.
  • Lycée des métiers Martin-Bret à Manosque : travail sur les addictions aux écrans ; lecture et écriture avec un auteur dont un ouvrage porte sur le harcèlement.
  • Lycée les Iscles à Manosque : les élèves de seconde répartis en ateliers afin d’être sensibilisés et informés sur le harcèlement et les discriminations : homophobie, handicap, cyber harcèlement, écriture et concert de slam, théâtre forum, labyrinthe sensoriel.
  • Lycée des métiers Beau de Rochas à Digne : Diffusion sur les téléviseurs de l’établissement de la campagne officielle à compter du 5-11-2018. théâtre participatif le 8-11-2018 de 8h à15h : Pièce de théâtre « espèce de bouc » par la troupe « peanuts »

 

Département des Hautes-Alpes

Consulter l'article de présentation des actions conduites dans le département des Hautes-Alpes

 

Département des Bouches-du-Rhône

  • Collège Les Matagots La Ciotat :

Du mardi 6 au jeudi 8 novembre : Semaine de la  Lutte contre le Harcèlement
2 heures par classe en 1/2 groupe avec un enseignant en histoire et géographie accompagné d’un AED autour du thème HARCÈLEMENT

Jeudi 8 novembre à 15h30: Restitution devant un jury présidé par le chef d’établissement avec la participation des élèves du CVC, la documentaliste, les CPE, le délégué à la vie lycéenne, la référente académique Non au harcèlement.
Les rapporteurs des groupes exposent leur projet ; un choix sera fait par le jury pour les projets à conduire sur l’année scolaire avec un plan d'actions.

  • Collège Virebelle La Ciotat :
    de 14h00 à 15h00, dans toutes les class une réflexion sur le harcèlement sera conduite par le professeur avec pour objectif de trouver une citation, une devise, une phrase courte qui résume au mieux le sentiment de la classe sur le sujet ; Ces citations seront tout d'abord affichées sur la porte de chaque classe.
  • La Fare les Oliviers :
    Conférence organisée par la FCEP le 10 novembre en partenariat avec la mairie et l’école Paul Doumer- exposition d’affiches réalisées par les élèves.
  • Collège-lycée Pastré Grande Bastide à Marseille :
    première heure de cours sensibilisation dans toutes les classes avec diffusion de vidéos.
  • Collège Edgar Quinet à Marseille :
    Projection de vidéo à toutes les classes et débat par les enseignants et les CPE, l’équipe santé-social et psychologue- Distribution du flyer académique- présentation du groupe ressources-campagne d’affichage.
  • Collège-lycée Tour Sainte à Marseille :
    Sensibilisation avec projection de vidéos ou de lecture de textes et débat en classe.
  • Collège Les Bartavelles Marseille :
    Affichage d’affiches réalisées par les ambassadeurs l’an dernier.
  • Lycée Charles Péguy à Marseille :
    Dress code noir et blanc ; sensibilisation des élèves de 2de.
  • Collège Lou Garlaban à Aubagne :
    Habillage des nez de marche de slogans ; intervention dans les classes avec projection vidéos et débats.

 

 

Département du Vaucluse

  • Ecole Jean Moulin à Cavaillon : Pour la cinquième année consécutive, les élèves des classes de CM2 s’engagent activement dans cette lutte. Pour sceller leur engagement, ils prêteront serment devant l’ensemble de leurs camarades d’école. cérémonie qui débutera à 13h30 dans la cour de récréation de l’école.
  • Collège Lou Vignarès à Vedène : dress code, "tous en bleu" pour marquer cette journée ; création d’une banderole pour la photo de la manifestation. Lecture de la charte du respect élaboré l’an dernier par le CVC, devant tous les élèves par les délégués élus au CA dans la cour. En classe avec le professeur de 10h30 à 11h30 ce jour, un débat d'une heure environ sera être engagé. Création d’illustration de la charte en cours d’arts plastiques.
  • Collège Saint Saint-Exupéry à Bédarrides :
    • Tous les élèves auront un bracelet en tissus de différentes couleurs

    • Une heure de débat autour des clips en ligne par les CPE, infirmière et l'AS, entre le 8 novembre et le 23 novembre.
    • 17 affiches seront installées dans le collège près de celles-ci une affiche blanche où les élèves pourront s'exprimer librement.
    • Mercredi 14 novembre l'IFAC interviendra dans un premier temps auprès du personnel du collège, puis dans un second temps auprès des parents d'élèves.
    • Le final : 23 novembre, de 11h à 12h, les cours seront banalisés, un ballon de baudruche géant sur lequel les élèves dessineront ou écriront un message. Tous les ballons de chaque classe seront accrochés dans la cour.
  • Collège Anselme Mathieu à Avignon : dress code vert et blanc

 

 

Les actions conduites en France

 

Découvrez les nombreuses actions prévues en France :

https://www.nonauharcelement.education.gouv.fr/une/8-novembre-journee-non-au-harcelement-2018/#Les actions prévues le 8 novembre dans les établissements

 

 

Voir en plein écran

 

 

 

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Carte des établissements de France