WebAnalytics

 

Actualités 2017-2018

Partager cette page

Cérémonie de remise des prix de « La main à la pâte » : 2 enseignants de l'académie d'Aix-Marseille primés
Actualités 2017-2018

Sous l’égide de l’Académie des sciences, les prix de la fondation « La main à la pâte » ont été décernés mardi 6 février 2018 aux élèves et enseignants lauréats. 2 enseignants de l’académie d’Aix-Marseille ont été primés dans la catégorie « Professeur – formateur ».

Chaque année, la fondation « La main à la pâte », sous l'égide de l'Académie des sciences, récompense des classes d'école primaire et de collège, des étudiants et des enseignants par l’attribution de trois prix.

 

Prix « Écoles ‐ Collèges »

Les prix « Écoles ‐ Collèges » de La main à la pâte distinguent des classes d’écoles primaires et de collèges publics ou privés, qui ont mis en œuvre, au cours de l'année scolaire écoulée, des activités scientifiques expérimentales particulièrement démonstratives de l'esprit et de la démarche d'investigation préconisés par La main à la pâte.

 

Prix « Master Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation »

Créé en 2001, ce prix récompense des mémoires rédigés par des étudiants en deuxième année de Master préparant aux métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation (MEEF) et consacré, dans l’esprit de La main à la pâte, à un enseignement rénové des sciences et de la technologie. Exclusivement honorifique, ce prix atteste l’importance que l’Académie des sciences attache à l’enseignement des sciences dans la formation initiale et continue des professeurs.

 

Prix « Professeur ‐ formateur »

Le prix « Professeur‐formateur » de La main à la pâte récompense des lauréats du CAFIPEMF (certificat  d’aptitude aux fonctions d’instituteur ou de professeur des écoles maître formateur) ou du CAFFA (certificat d'aptitude aux fonctions de formateur académique) ayant soutenu, en vue de leur admission, un mémoire sur un enseignement rénové des sciences.

Cette année, un premier prix et une mention ont été décernés à deux professeurs de l’académie d’Aix-Marseille :

  • un Premier prix à Madame Valérie THERIC, enseignante de mathématiques-sciences au Lycée Régional des Métiers La Calade de Marseille, pour son mémoire de CAFFA intitulé « Quelles conditions pour la mise en place d'une formation des enseignants de Génie Industriel Textile et Cuir à la démarche d'investigation ? ».
    Le mémoire de CAFFA rédigé par Valérie THERIC relate un intéressant travail d’enquête conduisant à caractériser des pratiques d'enseignants. Les résultats indiquent que le niveau d'utilisation de la démarche d'investigation ne semble pas corrélé au niveau de diplôme, mais davantage lié à une certaine idée ou maîtrise de la relation professeur‐élève. Alors que les démarches d'investigation sont préconisées dans l'enseignement général scientifique d'un grand nombre de filières, on peut regretter qu'il n'existe pas de prescription incitant les enseignants de matières professionnelles à les utiliser. Valérie THERIC propose plusieurs pistes pour la conception d’un dispositif de formation à la démarche d’investigation des enseignants de Génie Industriel Textile et Cuir. Elle préconise de prendre appui sur les pratiques des enseignants et d’utiliser le format « groupe de travail » pour mettre en place une formation de type collaboratif en présentiel ou selon des modalités hybrides.

 

  • une Mention au palmarès à Monsieur Hervé ANTOINE, enseignant de mathématiques au collège Fontreyne de Gap, pour son mémoire de CAFFA « L'accompagnement à la mise en œuvre de jeux numériques en mathématiques, une porte d'entrée pour la didactique disciplinaire ».
    Après avoir défini le jeu numérique, Hervé ANTOINE s’appuie sur une enquête réalisée dans l’académie d’Aix‐Marseille pour faire apparaître des difficultés concernant l’usage de jeux numériques en mathématiques par les enseignants. A partir du constat que l’usage de ces jeux est finalement couteux en temps pour l’enseignant isolé si celui‐ci veut tirer un véritable bénéfice pour les apprentissages des élèves, il pose la question du dispositif à mettre en place en formation pour aider les enseignants à transformer des connaissances acquises par les élèves lors de la phase de jeu en savoirs mobilisables. La formation analysée passe en revue un certain nombre de questions : Quel choix de jeux en fonction des objectifs d’apprentissage ? Comment anticiper les difficultés des élèves ? Quelle articulation prévoir entre moment ludique et moment réflexif ? Cette réflexion pourra utilement alimenter des formations sur cette thématique.

 

Retrouvez le palmarès complet et le détail des prix dans le dossier de presse

Consulter le site de la fondation La main à la pâte 

 

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Carte des établissements de France