WebAnalytics

 

Actualités 2017-2018

Partager cette page

Visites de rentrée du recteur
Actualités 2017-2018

Du 4 au 8 septembre 2017, le recteur Beignier a sillonné les quatre départements du territoire académique à la rencontre des équipes éducatives et des élèves. A chaque étape, il était accompagné de représentants de l’État et/ou des collectivités.

Lundi 4 septembre 2017 : Bouches-du-Rhône

 

La journée a commencé par la visite de l’école primaire François Moisson (Marseille, 2e). Lors de son allocution, le recteur a rappelé que le dédoublement des classes de CP des Réseaux d’éducation prioritaire renforcés (REP+) constitue une priorité de la rentrée 2017. Cette action en faveur de la maîtrise des savoirs fondamentaux (lire, écrire, compter, respecter autrui) sera poursuivie progressivement sur l’ensemble des classes de CP et CE1 en Réseaux d’éducation prioritaire (REP et REP+) sur les prochaines rentrées scolaires. Il a souligné le travail réalisé par la commune de Marseille afin d’équiper les classes et permettre la mise en œuvre de cette mesure. Il a rappelé que l’Education nationale s’est mobilisée pour permettre ce dédoublement, mettre des enseignants expérimentés dans ces classes et mettre en œuvre à leur attention une formation spécifique à ce nouveau contexte d’enseignement.

 

 

Il a ensuite visité une classe de CP dédoublée et assisté à une séquence de cours.

 

 

Le recteur s'est ensuite rendu au collège Jean Giono de Marseille qui bénéficie de nouveaux bâtiments, modernes et dotés de beaux équipements. Lors de cette inauguration il a rappelé l’importance des relations entre l’Education nationale, qui assure notamment l’organisation pédagogique (gestion des enseignants, définition des programmes, définition et délivrance des diplômes...), et les collectivités qui assurent le financement de la construction des locaux, de leurs équipements et de leur entretien.

 

   

 

La journée s'est poursuivie au lycée hôtelier de Marseille où il a pu échanger avec les élèves en CAP pâtisserie. Il a rappelé aux élèves que les formations hôtelières les rendent dépositaires d’un savoir-faire d’excellence qui est reconnu internationalement. Il les a ainsi encouragé à s’impliquer et à persévérer afin d’atteindre cette excellence.

 

 

Le recteur s’est ensuite rendu au collège Jacques Prévert de Marseille où il a pu échanger avec les équipes et les élèves sur la question du règlement intérieur. Il a rappelé l’importance de comprendre et de s’approprier ces règles qui sont indispensable au vivre ensemble et au respect d’autrui.

Il a ensuite échangé avec l’équipe pédagogique sur les apports de la classe bilangue du collège et sur les projets interdisciplinaires menés afin de favoriser les apprentissages et la réussite des élèves.

 

 

Cette première visite de rentrée s’est conclue par un déplacement au collège Henri Fabre de Vitrolles où il a pu échanger avec les enseignants sur les projets conduits afin de favoriser l’ouverture de l’établissement sur son territoire. Le recteur a rappelé la mise en œuvre de réseaux école/collège/lycée sur l’ensemble du territoire académique afin de permettre aux élèves de mieux construire leur parcours scolaire et de profiter pleinement de l’offre éducative environnante.

 

 

Mardi 5 septembre 2017 : Alpes-de-Haute-Provence et Vaucluse

 

Cette deuxième journée de visites a débuté au sein du Regroupement pédagogique intercommunal (RPI) de Seyne-les-Alpes et de Selonnet.

 

Dans les zones rurales de l’académie, les RPI permettent aux communes comptant peu d’élèves de réunir et d’établir un accord contractuel fixant notamment les conditions de répartition des charges des écoles regroupées selon deux modalités possibles en fonction des contextes :

  • Soit en RPI dispersé, c’est-à-dire par niveau scolaire sur plusieurs sites. Cette solution permet d’utiliser tous les locaux scolaires de chaque commune concernée. C’est le cas du RPI de Seyne/Selonnet.
  • Soit en RPI concentré, autrement dit tous les niveaux sont sur un même site.

Les RPI permettent ainsi aux communes associées d’accueillir les élèves dans de meilleures conditions. La mise en commun des moyens et des équipements offre aux enfants des zones rurales des prestations de qualité, dans des pôles éducatifs dynamiques et attractifs pour les familles.

 

Le recteur a visité les locaux de l’école de Selonnet. Il a rappelé que l’académie attache une grande importance à la prise en compte des disparités territoriales et sociales. Cela se traduit notamment dans la répartition des moyens d’enseignement. Ainsi tandis que la moyenne académique est de 5,27 postes d’enseignant pour 100 élèves, ce taux est de 5,98 pour les Alpes-de-Haute-Provence et 6,33 pour les Hautes-Alpes. Ces dotations permettent de garantir le service public d’éducation sur des zones rurales et de montagne fragilisées par une faible démographie entraînant une baisse régulière des effectifs d’élèves.

 

 

Le recteur s’est ensuite rendu dans les locaux du RPI situés à Seyne-les-Alpes et a pu assister à la mise en œuvre de la rentrée en musique.

Le recteur Beignier a rappelé que la pratique musicale présente de nombreuses vertus éducatives. Par ailleurs en développant la collaboration et le sens de l’écoute entre élèves, elle agit favorablement sur le climat scolaire.

Ainsi, afin de développer ces compétences chez les élèves, Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’éducation nationale a souhaité que les écoles et établissements organisent une rentrée en musique en mobilisant les chorales et orchestres scolaires ainsi que les partenaires associatifs et les structures relevant du ministère de la Culture.

 

 

Le recteur a ensuite visité le collège Marcel André de Seyne qui, avec les écoles du RPI œuvre activement à la liaison CM2/6ème. Il a ensuite échangé avec les équipes sur les autres actions mises en œuvre pour la réussite de l’élève (co-intervention en classe, évaluation par compétence) et le travail réalisé pour associer pleinement les parents d’élèves (conseils de classes ouverts).

 

 

Cette journée de visite s’est ensuite poursuivie dans le Vaucluse. Le recteur s’est rendu au sein de l’école de la Burlière qui a développé, en lien avec la Mairie, un axe fort sur l’utilisation du numérique en classe. 5 classes sont équipées de tablettes et de matériel permettant un usage informatique optimal (vidéo-projecteur, logiciels et ressources pédagogiques numériques). L’objectif étant, à terme, d’équiper l’ensemble des classes de l’école.

 

 

Le recteur a ensuite assisté à la rentrée en musique de l’école.

 

 

Cette deuxième journée de visite s’est conclue par la visite du collège Marie Mauron de Pertuis où le recteur a pu échanger avec les enseignants sur les dispositifs et projets mis en œuvre dans l’établissement.

Il a ainsi pu visionner la vidéo de la représentation des élèves du collège aux chorégies d’Orange. Ce projet pédagogique ambitieux, permettant de s’approprier l’art lyrique par la découverte et la pratique artistique, a permis en juin 2017 de réunir 600 collégiens et lycéens de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur sur la scène du Théâtre antique d’Orange. Ils étaient alors accompagnés par l’orchestre symphonique Régional Avignon-Provence

 

 

Le recteur a ensuite pu assister à des séquences de cours et échanger avec les élèves au sujet de productions réalisées dans le cadre de travaux interdisciplinaires.

 

 

 

Mercredi 6 septembre 2017 : Hautes-Alpes

 

Le recteur Beignier s’est rendu dans les Hautes-Alpes où il a tout d’abord visité le Lycée Professionnel de Veynes qui travaillent activement sur des projets visant à dynamiser le lycée, développer son attractivité et favoriser ainsi le parcours d’orientation et la réussite des élèves. L’internat est pleinement utilisé en ce sens puisqu’il accueille 120 élèves dont certains du collège voisin et de nombreux élèves résidant en dehors du bassin de Veynes. Le recteur a salué ce travail de mise en réseau mais également la politique de développement de l’Internat à l’œuvre dans le lycée qui propose notamment des cours le soir, assuré par des enseignants et auxquels les élèves participent sur la base du volontariat afin de renforcer les compétences en écriture, expression ou encore en mathématiques

 

Il a ensuite échangé avec les enseignants sur différents projets conduits :

  • développement de l’enseignement de l’Italien ;
  • ouverture internationale avec les projets avec Rome et Malte ;
  • insertion professionnelle avec la « journée de l’élégance et de la citoyenneté » qui permet aux élèves de travailler sur le débat, l’argumentation, la présentation et qui agit également sur la qualité du climat scolaire ;
  • l’électrotechnique et le travail transversal sur l’énergie.

 

 

Le recteur s’est ensuite rendu au collège des Hauts de Plaine de Laragne qui est tête d’un Réseau d’éducation prioritaire (REP) et qui développe de nombreuses actions avec les écoles primaires de ce réseau.

Au-delà des écoles du réseau d’éducation prioritaire le collège travaille étroitement avec les autres écoles du canton mais également avec le lycée de Veynes et de Gap (Hautes-Alpes) mais également de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence). L’ensemble de ces écoles et établissements se sont réunis au sein du réseau Chabre.

Les 3 axes de travail de ce réseau, en cohérence avec le projet des académies d’Aix-Marseille et de Nice, visent à offrir aux élèves un parcours scolaire cohérent et réussi de la maternelle à la troisième. Pour en savoir plus sur le réseau Chabre, consulter le site du collège Les Hauts de Plaine.

 

 

 

Jeudi 7 et vendredi 8 septembre 2017 : Marseille et Miramas

 

Le jeudi 7 septembre, le recteur s’est rendu au complexe école et collège privé sous contrat Magalhan afin d’inaugurer les bâtiments rénovés de l’établissement. Il a salué le travail réalisé au profit des 700 élèves scolarisés dans cet ensemble qui bénéficient désormais de locaux modernisés et rénovés dans le respect du caractère des anciens bâtiments.

 

 

Lors de la matinée du vendredi 8 septembre, Monsieur le recteur a assisté à différentes représentations organisées dans le cadre de la rentrée en musique. Il s’est ainsi tout d’abord rendu, avec Monsieur Bouillon, Préfet de la Région-Provence-Alpes-Côte d’Azur, préfet des Bouches-du-Rhône, au lycée Montgrand de Marseille. La rentrée en Musique du Lycée a été lancée par La Marseillaise, interprétée par les cadets du bataillon des Marins pompiers de Marseille

 

 

Les élèves de l’Ecole Félix Pyat avait fait le déplacement pour interpréter brillamment différentes chansons de leur répertoire.

 

 

Les élèves de l’option musique du lycée Montgrand ont ensuite permis à l’auditoire de profiter de leur talent et de leur maitrise musicale.

 

 

La rentrée en musique du lycée Montgrand s’est conclue par la participation d’anciens élèves de l’option musique du lycée. Ces jeunes bacheliers ont ainsi su se mobiliser pour accueillir la génération suivante et faire profiter de leur talent à l’ensemble de l’assistance.

 

 

 

Le recteur s’est ensuite rendu au sein du collège André Malraux de Marseille dans lequel la maîtrise des Bouches-du-Rhône a donné avec maestria une représentation pour l’ensemble des personnels et élèves qui ont chaleureusement applaudi l’aisance et la qualité d’interprétation des différents morceaux par ces jeunes choristes.

 

 

 

Le recteur a conclu cette semaine de visites au sein du collège Miramaris de Miramas dans lequel il s’est entretenu avec les équipes sur leurs actions visant à encourager les élèves et à valoriser les réussites afin de créer un climat scolaire propice à leur épanouissement.

Il a également échangé sur les actions sportives menées dans le collège ainsi que sur les projets à l’étude pour le rayonnement de l’établissement sur son territoire.

 

  

 

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Carte des établissements de France