Notre école, faisons-la ensemble

Faire émerger dans le cadre de concertations locales des initiatives nouvelles de nature à améliorer la réussite, le bien-être des élèves et à réduire les inégalités, tel est l’objectif de la démarche pour « faire notre école ensemble ».

Notre Ministère a engagé une démarche de développement des initiatives locales destinées à faire émerger des projets pédagogiques innovants au service de la réussite des élèves.
Cette démarche a déjà été engagée dans l'Académie d'Aix-Marseille, il y a un an, et elle a permis le développement de projets innovants dans 59 écoles de la ville de Marseille.

L’École est garante du contrat social républicain : permettre à chaque jeune de développer toutes ses capacités, de devenir un citoyen libre, éclairé, doté des mêmes droits et devoirs que ses concitoyens, et conscient d’une destinée partagée.

Dans le cadre des travaux du Conseil national de la refondation, lancé le 8 septembre dernier par le président de la République, et de la démarche nouvelle de concertation qu’il porte, il est désormais indispensable de faire émerger, au niveau local, des initiatives de nature à améliorer la réussite et le bien-être des élèves, et à réduire les inégalités scolaires.
 
Tels sont les objectifs des concertations locales qui se déploieront progressivement à partir de ce mois d’octobre dans les écoles, collèges et lycées volontaires, avec pour perspective la liberté d’innovation des équipes, portée par une dynamique collective.

« Notre école, faisons-la ensemble », c’est :

  • Une démarche volontaire des équipes éducatives associant l’ensemble des partenaires, notamment les collectivités territoriales compétentes ;
  • Un travail commun et local destiné à permettre à chaque école ou établissement d’identifier des solutions qui correspondent à sa situation pour améliorer la réussite de ses élèves ;
  • Une démarche ouverte dans le temps : si elle a vocation à commencer à partir du mois d’octobre 2022, la démarche pourra cependant être initiée par les équipes à tout moment.

Comment s’engager dans la démarche ?

Dès à présent, sous le pilotage du directeur d’école, du principal ou du proviseur, chaque communauté éducative peut choisir de s’inscrire dans la démarche en bénéficiant d’un accompagnement dédié et personnalisé par une équipe d’appui locale.

Cette démarche est composée de trois étapes facultatives, distinctes l’une de l’autre :

  • Mettre en place une concertation initiale : les concertations se tiendront dans les établissements scolaires sous le pilotage des directeurs d’école et chefs d’établissement, et selon les modalités arrêtées avec les équipes éducatives.
  • Élaborer un projet pédagogique : ce projet a vocation à nourrir le projet d’école ou d’établissement. Il ne s’y substitue pas. L’idée est d’enrichir l’existant ou de créer un projet pédagogique qui s’y adosse. Aucun cahier des charges n’est imposé aux équipes.
  • Solliciter un financement : les projets pédagogiques pourront être financés dans le cadre d’un fonds de soutien pédagogique doté de 500 millions d’euros sur le quinquennat.

Consulter le site eduscol regroupant l'ensemble des ressources et d’outils pour vous accompagner tout au long de la démarche et notamment toutes les modalités pour mettre en œuvre la démarche dans le guide d’accompagnement à destination de la communauté éducative des écoles, des collèges et des lycées.

Pour en savoir plus sur le Conseil national de la Refondation


 

Mise à jour : octobre 2022