La gestion d’un cas de suspicion ou d’un cas confirmé de COVID 19 dans un ACM

Retrouvez la procédure à suivre en cas de suspicion ou d’un cas confirmé de COVID 19 dans un ACM.

Conduite à tenir lors d’une suspicion ou d’un cas avéré de covid-19 dans un ACM

  • La survenue d’un cas confirmé déclaré parmi les enfants conduit à la suspension des activités du groupe d’enfants concerné dans les meilleurs délais et au plus tard le lendemain, pour une durée de 7 jours.
  • L’apparition d’un cas confirmé parmi les personnels encadrants n’implique pas la suspension du groupe si le port du masque durant tout le contact est effectif.

La suspicion et/ou le cas avéré de covid-19 au sein de l’accueil font partie des événements devant être, sans délais, portés à la connaissance des services compétents du SDJES 05.

 

Les conditions de retour d’un enfant en ACM suite à une suspicion ou d’un cas avéré de covid-19

    Cas confirmé Contact à risque
Enfant de + 6 ans  

Isolement pour une durée minimale de 10 jours

Retour des mineurs de - 11 ans "cas possible" n'est pas conditionné à un test PCR, mais au bout de 10 jours *

Eviction des autres mineurs du groupe pour une durée de 7 jours

Attestation de réalisation d'un test à J7 (contact tracing) sur l'honneur sinon 14 jours

Enfant de - 6 ans   S'agissant d'enfants symptomatiques (cas possible) non testés, éviction jusqu'à l'arrêt des signes +48h après disparition de la fièvre Retour au sein de l'accueil possible au bout de 7 jours sans qu'un test ne soit fait en l'absence de fièvre

Contact tracing : réalisé par les autorités sanitaires : consiste en une suite de test PCR chez les contacts à risque à partir de J7 du dernier contact avec le cas confirmé.

* La fin de l’isolement des cas confirmés n’est pas conditionnée par la réalisation d’un test de sortie d’isolement. Il est possible d’excréter des résidus de virus après le 10e jour qui ne sont plus contaminants, mais qui peuvent conduire à un test positif pendant plusieurs semaines.