pHARE : le programme de lutte contre le harcèlement à l’école

La lutte contre le harcèlement est une priorité du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports. A la rentrée 2021, le programme "pHARe", est généralisé sur tout le territoire.

Expérimenté depuis 2 ans dans 6 académies, le programme de lutte contre le harcèlement « pHARE » est généralisé à tout le territoire à la rentrée 2021.

pHARe est un programme de prévention du harcèlement qui dote les écoles et les établissements d’une stratégie globale d’intervention. Le programme poursuit les objectifs suivants :

  • Doter toutes les écoles et les collèges d’un plan de prévention structuré et efficient
  • Assurer la sécurité et le bien être des élèves en agissant directement sur le climat scolaire
  • Apporter de la sécurité aux équipes pédagogiques en garantissant la traçabilité et prévisibilité de l’action publique.
  • Permettre la création d’une communauté protectrice formée et pleinement engagée dans la lutte contre le harcèlement dans chaque établissement.

En pratique :

  • Tous les établissements devront se doter d’ambassadeurs "non au harcèlement"
  • Dans tous les établissements, les comités d’éducation à la santé, la citoyenneté et l’environnement seront mobilisés sur la question de la prévention du harcèlement, afin de dresser un état des lieux propre à chacun et de déterminer un plan d’action
  • Les instances de démocratie scolaire – conseils de vie collégienne, conseils de vie lycéenne – seront également, partout, invitées à s’emparer du sujet
  • Les écoles et établissements constitueront une équipe pluri-catégorielle, qui sera formée à la prise en charge spécifique du harcèlement, et des modules en ligne seront mis à disposition des élèves
  • Les parents seront associés à cette démarche à travers des ateliers.

En lien étroit avec les partenaires, les académies accompagneront les écoles et les établissements avec un plan de formation pour décliner cette ambition au service du bien-être des élèves et du respect d’autrui.

Pour la rentrée 2021, l’académie d’Aix-Marseille a fait le choix de déployer dans une logique de réseau, à l’instar de l’expérimentation sur le réseau Ventoux, et de proposer pHARe aux écoles et collèges volontaires.

A ce jour, 63 collèges, 61 écoles et 3 lycées ont souhaité entrer dans le dispositif. 20 réseaux sont concernés.

La réussite de ce programme repose sur la professionnalisation des acteurs, notamment dans le repérage et le traitement des situations de harcèlement.
Pour ce faire, chaque établissement et chaque circonscription constituera une équipe ressource qui bénéficiera d'un programme de formation de 4 jours par an.

Chaque réseau aura son binôme de formateurs pour les 2 années ; un superviseur référent harcèlement assurera le lien entre le niveau national et les pilotes des écoles et collèges du réseau.

La mise en place de pHARe mobilise l'ensemble de la communauté éducative par son approche systémique du climat scolaire ; les stratégies collectives sont un levier pour améliorer les relations entre pairs et favoriser le bien être à l'école pour tous les acteurs.