Lycée des métiers : un label pour la voie professionnelle d’excellence

Ce label permet de reconnaître et de valoriser une dynamique déployée par un établissement et de rendre visible l’offre de formation professionnelle pour les usagers et les partenaires de l'école.

Objectif : l’excellence

Le label « lycée des métiers » est attribué aux établissements dont le pilotage, les actions et les projets répondent aux exigences d’un cahier des charges très précis. Il constitue un indicateur d'excellence pour les voies technologique et professionnelle par la mise en place d’une organisation et d’une démarche collective d’amélioration continue. Il vise à reconnaître et valoriser une dynamique particulière déployée par l'établissement.

Un label national inscrit dans le Code de l’éducation

Le label « lycée des métiers » est attribué pour une durée de 5 ans pendant lesquels les lycées labellisés doivent poursuivre la dynamique en place, faire vivre la démarche et construire de nouveaux projets afin de renouveler le label au terme des 5 années.

Le label « lycée des métiers » est délivré sur décision du Recteur de la région académique, sur proposition du Groupe de région académique lycée des métiers (GRALM) et après avis du Conseil interacadémique de l'Education nationale (CAEN).
Le Recteur transmet au Ministre chargé de l'Education la liste des établissements pour lesquels il a décidé la délivrance du label et procède chaque année à la publication de cette liste au Bulletin officiel de l'Education nationale.

Des établissements d’enseignement professionnel ou polyvalent

Au 1er janvier 2021, 49 établissements publics ou privés sous contrat sont détenteurs du label « lycée des métiers » sur l’académie d’Aix-Marseille. Il est attribué après audit aux lycées professionnels et aux lycées polyvalents offrant une palette étendue de formations et de services, grâce à des partenariats actifs avec le milieu économique et les collectivités territoriales.

Préparer la labellisation

Un accompagnement est proposé par la Délégation régionale académique à la formation professionnelle initiale et continue (DRAFPIC) à tout établissement qui en a fait la demande. Il prend la forme d'une visite de conseil et d’information, et d'un suivi.

Sur la base d'une auto-évaluation menée avec ses équipes pédagogique et éducative, après accord du Conseil d'administration, le chef de l'établissement présente sa candidature pour la délivrance ou le renouvellement du label. Un dossier est constitué en ligne, accompagné d’annexes.

Au sein de l’établissement, une équipe pilote est constituée et accompagnée par la DRAFPIC dans la préparation du dossier et de l'audit. Chacun contribue selon son champ de compétences à la satisfaction des différents critères du cahier des charges afin d’améliorer durablement les conditions de réussite des élèves.

La labellisation repose sur une démarche d’amélioration continue, véritable outil au service du pilotage stratégique de l’établissement.
Le processus d’amélioration continue, basé sur une dynamique particulière déployée par l’établissement, peut prendre appui sur la démarche Qualéduc. Un guide est mis à disposition des établissements pour développer la démarche d'assurance qualité Qualéduc.

Télécharger le guide :

Obtenir le label

A l’issue d’un audit qui mobilise sur une journée des professionnels de l’éducation et de l’entreprise, le label « lycée des métiers » est attribué aux établissements répondant aux 9 critères du cahier des charges.

Obtenir le label « lycée des métiers », c’est donc mettre en évidence :  

  • Une offre de formation professionnelle construite autour d’un ensemble de métiers et de parcours de formation ;
  • L’accueil et l’accompagnement de publics de statuts différents (élèves, apprentis et stagiaires de la formation continue) et la sécurisation de leur parcours ;
  • Des partenariats actifs avec le tissu économique local et les organismes de proximité agissant dans les domaines de la formation professionnelle, de l'orientation et de l'insertion
  • L’organisation d’actions culturelles pour les apprenants ;
  • La mise en œuvre d’actions visant à l’ouverture internationale ;
  • La mise en place et le suivi d'actions pour prévenir le décrochage scolaire et pour accueillir des jeunes bénéficiant du droit au retour en formation initiale prévu à l'article L. 122-2 ;
  • Une politique active de communication qui valorise l’offre de formation et la dynamique de l’établissement.
  • Initiation à la pratique du développement durable
  • Des actions en faveur de la vie du lycéen