Le collège Maximilien Robespierre de Port-Saint-Louis-du-Rhône entre dans la danse

Jeudi 14 octobre 2021, le collège a reçu dans la cour une représentation du Groupe urbain d'intervention dansée (GUID) du ballet Preljocaj d'Aix-en-Provence.

Depuis plusieurs années le collège a la chance d'avoir une Association sportive (AS) danse très dynamique pilotée par l’enseignante d'EPS. Depuis deux ans, les équipes se mobilisent pour  faire vivre les projets sportifs et éducatifs malgré la crise sanitaire.
Cette année, l'idée est de faire entrer l'ensemble du collège dans la danse grâce à des actions régulières toute l'année. Cette démarche s’inscrit dans le Parcours éducatif artistique et culturel (PEAC) de chaque élève et ceux qui le souhaitent pourront le présenter au Brevet des collèges.

Dès la rentrée scolaire, les activités de l'association sportive danse du mercredi après-midi ont repris en s’adaptant au protocole sanitaire en vigueur. Ce sont une cinquantaine d'élèves qui se succèdent dans la salle de danse du collège les mercredis après-midi.

Le jeudi 14 octobre, le collège a reçu dans la cour une représentation du Groupe urbain d'intervention dansée (GUID) du ballet Preljocaj d'Aix. Près de 200 élèves ont pu y assister. Les danseurs, spécialement choisis pour ce projet, sont aguerris aux méthodes du chorégraphe et portent avec brio non seulement ses œuvres, mais aussi sa volonté de proximité avec le public. Les extraits de pièces révèlent le goût d’Angelin Preljocaj pour une écriture exigeante, sa rigueur et l’inventivité formelle de ses spectacles, le tout se conjuguant avec sa volonté d’offrir la danse à tous. À l’issue de la représentation, les danseurs se sont prêtés au jeu des questions-réponses avec les élèves qui se sont montrés particulièrement intéressés.

La semaine suivante, les élèves de l'AS danse et des personnels du collège ont montré le résultat de leur travail avec une flashmob pendant la récréation. L’ enseignante d'EPS et porteuse du projet danse explique que "nous voulions organiser une flashmob pour célébrer le retour à la vie, à une vie presque normale pour tous. Les danseuses ont été enthousiastes dès le début, les répétitions ont soudé le groupe avec les personnels qui y ont participé : enseignants et secrétaire de direction".
La secrétaire de direction confirme : " Je n'avais aucune expérience de la danse mais ça a été une expérience inoubliable et de partage avec les élèves".

Un beau spectacle qui a ravi les élèves et les personnels du collège.