WebAnalytics

 

Toute l'actualité de la DSDEN84

Partager cette page

Partenariat entre le lycée René Char d'Avignon et North High School dans l'état du Wisconsin aux USA
Actualités DSDEN84

Un partenariat académique entre le lycée René Char d'Avignon et le lycée North High School de Sheboygan (Wisconsin, Etats-Unis) existe depuis maintenant 10 ans. Pendant les premières années, l'échange consistait à effectuer des projets interdisciplinaires virtuels menés par les professeurs des deux pays. Depuis 8 ans, les élèves ont désormais la possibilité de se déplacer dans l'établissement partenaire pour y approfondir le travail conduit à distance.

Les élèves français sont en immersion linguistique totale pendant deux semaines dans la famille de leur correspondant du Wisconsin. De nombreuses sorties sont organisées pour leur faire découvrir les sites de l’état et visiter la ville de Chicago dans l’Illinois. Les élèves découvrent les Etats-Unis de façon authentique avant de faire à leur tour découvrir la France à leurs correspondants quelques mois plus tard.

 

Ce sont les projets interdisciplinaires qui sont au cœur de l'échange. Loin de se contenter d’assister à des cours, les élèves deviennent acteurs dans la salle de classe. Plusieurs projets sont menés par les professeurs du lycée René Char et de North High School. La langue de communication reste prioritairement l’anglais et les professeurs français sont tous amenés à parler anglais pendant l’échange et le déroulement du projet.

 

 

Géographie

Les élèves ont tout d’abord travaillé chacun de leur côté sur les barrages et l’énergie hydroélectrique en menant plusieurs études de cas et en particulier une sur the Aswan Dam en Egypte.

Ils ont ensuite réalisé un poster sur le barrage de leur choix en mettant en évidence les avantages et les inconvénients d'un tel ouvrage, aussi bien au niveau de l'environnement que de l'économie ou encore de la société. Les élèves américains ont fait de même aux USA.

Les élèves ont ensuite étudié en binôme les posters de leurs camarades américains en notant les points positifs et ceux à améliorer et vice-versa pour les élèves américains.

 

Histoire

Un deuxième projet a été mené avec le professeur de littérature américaine, autour de la nouvelle "Animal Farm" et de la montée du fascisme en Europe : lecture d'un résumé de la nouvelle, étude de l'intrigue à partir du film, réalisation d'un tableau sur les personnages principaux de l'histoire pour établir des comparaisons entre la nouvelle et la réalité historique. Les élèves américains ont réalisé le même tableau avant d’échanger par courrier avec les élèves français et de mener un travail en binôme sur les tableaux de leurs homologues.

 

Lettres modernes

Le premier projet, « parler de soi en poésie »,  s’est appuyé sur l’étude analytique de deux poèmes et d’une chanson en langue française; les élèves des deux pays ont ensuite écrit un poème à caractère autobiographique dans la langue du partenaire.

Un deuxième projet intitulé « la guerre de 1914-1918 vue par les américains » a permis des échanges autour du film "L’arbre de Noël".

Le troisième projet s’est appuyé sur Albert Camus et son roman l’Etranger : les élèves français de terminale et les élèves américains ont échangé en petits groupes sur des thèmes choisis par les professeurs et travaillés en amont par les élèves (Camus et l’Existentialisme ; Quel absurde dans L’Etranger?).

 

Avec le professeur d’histoire à René Char et le professeur de civilisation américaine aux USA, les élèves ont mené un travail sur la filiation avec les élèves de seconde. Le but était de comparer l’histoire de l’immigration dans les deux pays, ce qui leur a permis de constater que la filiation des élèves français était très marquée par l’histoire coloniale alors que celle des élèves américains était plus hétéroclite. Les résultats sont allés au-delà de nos espérances ; chacun a bénéficié du travail de l’autre pour enrichir leurs expériences respectives.

 

Sciences Physiques

Les professeurs français et américain ont élaboré des posters, réalisés par les élèves américains et français sur des scientifiques célèbres, choisis par les élèves. Au lycée North à Sheboygan, des groupes d’élèves français et américains ont présenté ces biographies à l'ensemble des élèves impliqués dans le projet. Une séance de questions-réponses a prolongé ce travail.

 


Mathématiques

Les sujets abordés en cours n’ont pas permis de prévoir un travail en commun pour l’instant, mais de nombreux élèves à certains de ces cours, occasion pour eux d’échanger sur les différences des systèmes éducatifs français et américain.

 

Projets interdisciplinaires

Les professeurs de sciences-physiques,mathématiques et anglais ont travaillé en équipe pour mener à bien un projet ambitieux.

Après un échange fructueux avec l'ensemble de l'équipe du département des sciences de North, la décision a été prise de s’appuyer sur les TPE des élèves français. Ces élèves ont travaillé sur une présentation de ce projet en anglais afin de l’exposer aux professeurs de sciences et aux élèves américains.

Un résumé des thèmes de ces TPE a été envoyé au professuer de sciencesphysique de North qui a organisé un emploi du temps à North avec les professeurs de sciences. Quatre ou cinq professeurs  (géologie, biologie, physique, chimie, biotechnologie...) ont accueilli les élèves français. Ces présentations se sont déroulées dans le cours de Physique de Mme Willis, sur la base de diaporamas commentés et expliqués aux élèves américains. Les élèves américains et les professeurs ont ensuite posé des questions aux élèves français, un échange qui fut très formateur et très constructif.

 

Littérature en anglais

Les professeurs d’anglais à René Char et de littérature à North High ont travaillé sur des projets pour leurs classes de terminales respectives. La première année, le travail a porté sur Frankenstein, puis sur Night d’Elie Wiesel. Ce projet est le fruit  d’une réflexion et d’une progression commune autour d’objectifs fixés ensemble et de thèmes sélectionnés en concertation. Le travail commence durant l’année de Première Euro afin de terminer l’étude de l’œuvre avant le départ pour le Wisconsin en Octobre lorsque les élèves sont en Terminale. Elles élaborent deux séances de travail durant lesquelles les élèves américains et les élèves français vont pouvoir produire et échanger. Il s’agit d’associer la peinture à la littérature. Cette année, il a été demandé aux élèves de choisir une œuvre parmi la collection the Zionist, série de Salvador Dali (travail sur l’Holocauste) et de la relier à l’un des thèmes de NIGHT. Ils se sont organisés en groupes de six, américains et français ensemble, afin lors de la deuxième séance de présenter leur production, fruit de l’échange entre les deux cultures. 

Le professeur de lettres modernes a choisi la photographie pour servir de point de départ au travail mené avec le professeur de théâtre et d’histoire aux USA. Les élèves américains ont réalisé des saynètes à partir de photographies de Doisneau étudiées par les élèves français dans le cadre du cours et les ont postées sur Youtube.

Les élèves français ont de leur côté présenté leur contribution à l'album "Villes de papier" dans des cours donnés au lycée North de Sheboygan (en français ou en anglais, selon le niveau linguistique des élèves de la classe). Les poésies ont été lues et commentées en cours de français avec le professeur de français à North. Dans cet album, financé en grande partie par la région PACA, il s'agissait de proposer un point de vue personnel sur la ville mêlant poésie et photographie.

 

Philosophie

Les professeurs de philosophie et le professeur de littérature anglaise ont mis en place un grand débat autour de la question "Qu'est-ce que la philosophie ?", son enseignement en France et aux États-Unis. Ce débat, organisé en petits groupes franco-américains, a été l'occasion d'échanges en particulier en histoire des idées mais aussi en politique. Le point de départ était un court texte du philosophe français Alain, "Penser, c'est dire non". Les groupes ont, à l’aide d’un porte-parole français, présenté leur travail en public. Un grand débat a été organisé au C.D.I du lycée René Char, en constituant des groupes avec un porte-parole américain.

Une projection en anglais du célèbre texte de Platon, "L'allégorie de la caverne"  a été l'occasion de réfléchir à la question : "Pourquoi recherchons-nous la vérité ?" Le débat a pu être ouvert à tous les élèves anglicistes au-delà des élèves de la section européenne. Le travail a ainsi pu continuer en classe.

Un tel débat, très ouvert, a été reconduit en 2015 suite aux attentats, sur les thèmes du terrorisme, de l'information que les jeunes américains avaient reçue, mais aussi sur l'Islam, la sécurité et la politique.

En 2016, c'est le thème « liberté de penser / liberté d'expression » qui a été abordé sous la forme de tables rondes et de compte rendus en anglais, autour d'un café offert par le C.D.I.

Pour l'année 2017, le professeur de philosophie conduit un projet avec deux classes de terminale S qui ont déjà réfléchi à la notion de personne. Ils ont travaillé sur le jeu du miroir en particulier lors de leur voyage à Sheboygan, travail qu'ils devront mettre en œuvre avec les correspondants américains. Il s'agira d'ouvrir le débat sur la question "Qui suis-je ?".

 

Sciences économiques et sociales

Leur projet, intitulé "What does it mean to be French?", s’est adressé aux élèves de Terminale ES. Il a débouché sur un débat dans la classe du professeur de sociologie.

De même, les élèves américains ont travaillé sur le thème complémentaire "What does it mean to be American ?". Un débat a également été proposé pour déterminer les points communs et les différences entre les deux cultures occidentales.

Lors d'une deuxième séance, les deux professeurs ont organisé des débats entre étudiants autour des caractéristiques de la culture occidentale ("The Western World"). Les étudiants avaient tous préparé des réponses à certaines questions validées par les enseignants puis des groupes ont été formés afin que chacun d'entre eux puisse débattre de chaque question.

 


Anglais

Le professeur d’anglais mène plusieurs projets et reste disponible pour mener à bien tout projet proposé. Un premier projet mené avec le professeur de littérature s’intitule « The American Dream », thème à replacer dans le cadre de la notion « Mythes et héros » du programme culturel du cycle terminal en anglais. Il explore l’évolution du rêve américain dans le temps et son importance aujourd’hui. De nombreuses discussions ont lieu en amont, pendant et après la rencontre entre élèves américains et français.

Un projet plus ludique, mené avec le professeur de français permet aux élèves français de créer eux-mêmes des « cours de  français » et d’enseigner aux élèves américains à North High. Ce projet a été particulièrement apprécié par les élèves.

 

Projets divers

Un projet avec un autre professeur d’anglais traite des stéréotypes et des préjugés dont sont victimes les étrangers et les personnes « inconnues ».

D’autres projets ludiques et collaboratifs : un livre de cuisine créé par les élèves français a vu le jour grâce à la collaboration entre le professeur d'anglais et le professeur américain de cuisine. Les élèves français ont également écrit des articles pour le journal du lycée et ont même participé à une émission de radio.

Chaque année, les élèves du professeur de littérature et du professeur d’histoire, créent et échangent avec le professeur d'anglais des brochures sur leur école et leur région. Les élèves en fabriquent également sur le lycée, la région PACA, la France, le sport, la culture gastronomique, la culture populaire, etc.

Pour les années à venir, les nouveaux projets entre les deux établissements concerneront la musique, le théâtre, et même un échange entre deux CPE. Tout est possible !

Ce qui fait la force de notre partenariat est la grande diversité de nos actions et le fait que l’ouverture internationale n’y soit pas seulement le fait de quelques professeurs d’anglais. Tous sont partie prenante et bénéficient du contact entre les deux cultures et les deux langues, au service de la motivation et de la réussite de nos élèves, des deux côtés de l’Atlantique.

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Carte des établissements de France