WebAnalytics

 

Présentation

Partager cette page

Présentation générale du département des Bouches du Rhône

Généralités relatives au département des Bouches du Rhône

Le département des Bouches du Rhône est un des 6 départements rattachés à la Région Provence-Alpes-Côte-d'Azur (PACA). Il a pour chef-lieu Marseille et pour sous-préfectures Aix-en-Provence, Arles et Istres.

Marseille, métropole régionale et chef-lieu de département, est la troisième agglomération du pays et le premier port français.

 

 

Géographie

Le département s'étend sur 5 112 km2. Il est limité par la Durance au nord, le Petit Rhône à l'ouest et les massifs de la montagne Sainte-Victoire et de Sainte-Baume à l'est. De part et d'autre de l'étang marin de Berre, il présente des régions très différentes. A l'ouest, autour de la barre des Alpilles, s'étendent des plaines: partie sud du Comtat Venaissin, couverte de cultures irriguées; cailloutis de la Crau, peu à peu mis en valeur; pâturages, vignes et rizières de la Camargue, dotée d'un parc national (réserve de faune et de flore). À l'est, les autres reliefs calcaires des Préalpes de Provence (chaînes de Trévaresse, de l'Estaque et de l'Étoile, de Sainte-Victoire, de Saint-Cyr et de la Sainte-Baume) ne sont entamés que par les vallées de l'Arc (bassin d'Aix-en-Provence), de la Touloubre (Salon-de-Provence) et de l'Huveaune (Aubagne-Marseille).

Le climat, de type méditerranéen, est influencé surtout par le vent du nord, le mistral.

Le taux de boisement atteint 18 %, soit 8 % du total régional. Les surfaces boisées abritent une faune et une flore très riches; de nombreuses espèces animales et végétales sont protégées, à terre comme en mer.

 

 

Population

La population, qui rassemble 1 833 070 habitants [1999], est surtout urbaine et représente 40,7 % de celle de la Région. Elle se concentre dans la communauté de Marseille-Provence-Métropole, d'Aix-en-Provence, Martigues et Arles.

 

 

Économie

L'agriculture n'occupe plus que 2 % de la population active, contre 14,6 % d'actifs dans l'industrie, 6,8 % dans le bâtiment et le génie civil agricole (BGCA) et 76,6 % dans le tertiaire. Par rapport à l'échelle nationale, le secteur tertiaire est surreprésenté dans la Région PACA et surtout dans le département. L'agriculture est d'autant plus intensive que les premiers effets de la politique agricole commune (PAC) n'ont pas tardé à se faire sentir: mise en jachère d'une partie des terres cultivables et abandon du soutien des prix des produits agricoles.

Le département est le premier producteur de fruits et légumes français. Il produit la totalité du riz régional, soit près des trois quarts de la production française. L'élevage ovin y a pratiquement disparu avec l'exode rural vers les villes côtières, notamment vers Marseille.

Longtemps à l'étroit, le port de Marseille (trafic de 92,2 millions de tonnes en 1994) s'est étendu en direction du Rhône, pour devenir le principal débouché de l'Europe occidentale sur la Méditerranée. Ainsi est né le puissant complexe industriel et portuaire de Fos-sur-Mer - Étang de Berre: sidérurgie sur l'eau à Fos-sur-Mer, raffineries de pétrole de Lavéra, La Mède et Berre-l'Étang (au départ de l'oléoduc desservant l'Alsace et l'Allemagne rhénane), chantiers navals.

Le département concentre 46,6 % des emplois industriels régionaux. Son secteur industriel traditionnel, varié, s'est appuyé sur les industries mécaniques, chimiques, textiles et alimentaires. Les proches gisements de lignite de Gardanne, utilisés sur place (énergie, alumine, ciment), ainsi que la bauxite, furent à l'origine de l'industrialisation des Bouches-du-Rhône. La baisse des effectifs industriels s'est accompagnée d'une transformation du tissu industriel, avec l'apparition d'activités nouvelles. Les Bouches-du-Rhône détiennent une part importante de la production industrielle régionale: extraction de produits énergétiques (100 %), raffinage et industrie nucléaire (99,4 %), métallurgie (69,3 %), fabrication de matériel de transport (70,5 %).

Dans le secteur tertiaire le tertiaire supérieur se développe fortement: robotique, informatique, intelligence artificielle, ingénierie industrielle. De nouveaux pôles émergent en biotechnologie, santé, télécommunications, logistique des transports. Le technopôle de Château-Gombert est dynamique. L'aéroport international Marseille-Provence enregistrait 5,6 millions de passagers et 56 122 tonnes de fret en 1998.

 

 

 

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Carte des établissements de France