WebAnalytics

 

Toute l'actualité de la DSDEN13

Partager cette page

Cérémonie commémorative du 10ème anniversaire de la remise de le médaille des Justes au Lycée Professionnel Gustave Eiffel d'Aubagne
Actualités DSDEN13

Vendredi 20 octobre 2017 a eu lieu la cérémonie commémorative du dixième anniversaire de la remise de la médaille des Justes au Lycée Professionnel Gustave Eiffel d’Aubagne.

A cette occasion, un événement de l'hiver 1943 est commémoré dans la cour du lycée : une famille juive, les Zmiro, s’est cachée dans la campagne aubagnaise pour échapper au sort tragique qui leur état promis par les nazis. Edgar et Annie et leurs trois enfants avaient quitté Paris pour trouver un abri dans le sud de la France. Mais ils ont été prévenus par Mireille Lauze, résistante communiste qu'ils allaient être arrêtés. Femme et enfants se sont enfuits avec de faux papiers, et Edgar Zmiro a été caché pendant plus de 18 mois par Auguste Chabrol, son voisin, dans son atelier d'ébéniste. 

 

« Monsieur Chabrol, vous n'avez écouté que votre cœur, bravant les lois déshumanisantes de l'époque, vous avez accueilli, redonné une dignité à Monsieur Zmiro, tous les deux frères en humanité » clame Jenny, en binôme avec Hugo, tous deux élèves de terminale baccalauréat professionnel du lycée Gustave Eiffel.

 

 En 2007, le lycée Gustave Eiffel recevait le titre de « Juste parmi les Nations » décerné par le mémorial de Yad Vashem, de Jérusalem.

Cette distinction est réservée en principe à une personne. Monsieur Chabrol n'ayant pas eu de descendance, le titre est revenu au lycée et à son équipe éducative qui a produit un travail de mémoire remarquable, sous l'impulsion de Jean-Michel Didailler, proviseur à cette date, ainsi que l’a rappelé Éric Bouteille, Directeur académique adjoint des Bouches du Rhône.

Le lycée Gustave Eiffel demeure à ce jour le seul établissement européen à avoir été ainsi distingué.

 

Comme l’a souligné Ingrid Berger, proviseur du lycée, aucune photographie d'Auguste Chabrol n'avait été retrouvée, mais grâce au travail patient de Monsieur Jacques Dubois, ancien conseiller municipal, c'est maintenant chose faite. Nous avons un visage sur un nom, et une plaque offerte par le « Souvenir français » a été apposée sur la façade du lycée, à l'issue de cette cérémonie.

 

 

Anita Mazor, ministre d’Israël a précisé l'étymologie « d’être Juste parmi les Nations » : est Juste un être humain « généreux parmi les Nations », un homme de miséricorde.

Gérald  Attali, Inspecteur Pédagogique Régional, a rappelé que c'est bien ce qu’a été Auguste Chabrol, il y a plus de 70 ans, bravant consciemment les risques énormes pour lui et sa famille, faisant preuve d'un courage pas si ordinaire, une vertu pouvant être portée par l'Education Nationale et par la jeunesse, face aux défis de notre temps.

 

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Carte des établissements de France