WebAnalytics

 

Toute l'actualité de la DSDEN13

Partager cette page

Lancement du prix « Mille Marseillaises... plus une ! »
Actualités DSDEN13

Le prix « Mille Marseillaises... plus une ! », proposé aux élèves de 4ème et 3ème des collèges publics et privés sous-contrat des Bouches-du-Rhône, a été lancé le vendredi 4 novembre 2016 par Luc Launay, Inspecteur d’académie -Directeur académique des services de l'éducation nationale des Bouches-du-Rhône, Valérie GUARINO, Conseillère départementale, déléguée aux collèges et Françoise Verna, directrice de la rédaction du journal « la Marseillaise ».

Organisé par le journal La Marseillaise, le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et l’académie d’Aix-Marseille, ce prix est proposé aux élèves de 4ème et 3ème des collèges publics et privés sous-contrat des Bouches-du-Rhône.

 

Le prix « Mille marseillaises... plus une ! » consiste à réaliser d’un projet pédagogique organisé dans le cadre de l’année officielle de La Marseillaise, décidée par le Président de la République pour permettre « à chacun des Français, et à la jeunesse en particulier, de se réapproprier le lien qui unit La Marseillaise et l’histoire de la Nation ».

Il a pour objectif de contribuer à donner sens à l’hymne de la République française aujourd’hui. En prenant connaissance de la signification dont il s’est chargé au cours de l’histoire, les participants sont invités à en livrer une interprétation contemporaine par tout moyen d’expression jugé approprié (texte, affiche, son, vidéo...).

 

 

Le prix « Mille Marseillaises... plus une ! »

 

 

Mille Marseillaises...plus une

La Marseillaise est née avec la Révolution française. Chant de guerre, chanson patriotique, composition révolutionnaire, l’hymne national est porteur de dimensions diverses qui toutes font de l’œuvre de Rouget de Lisle une ode à la liberté.

Ainsi, la Marseillaise ne traduit pas seulement l’adhésion à une communauté, elle est aussi perçue depuis l’origine comme un moyen d’exprimer le refus de toute oppression.

Aussi, que de versions de la Marseillaise ! Que d’usages ! Elle a été portée par toute une série d’événements et chantée dans des contextes très différents, toujours avec la même force.

Mille Marseillaises ? Sans doute, est-on loin du compte, car on ne peut oublier que la Marseillaise a acquis une dimension universaliste qui donne à son texte, pourtant créé dans un contexte particulier, la vertu d’être de toutes les époques.

C’est cette pluralité de sens que cherche à restituer ce projet porté par le journal La Marseillaise, le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et l’académie d’Aix-Marseille : « Mille Marseillaises... plus une ! ».

 

 

Objectifs et attendus

Le prix « Mille marseillaises... plus une ! » fait appel à la capacité des élèves à mettre en relation l’hymne national avec un événement, une situation, un fait pour montrer comment La Marseillaise peut fédérer, unir et réunir, mobiliser autour des valeurs communes, celles de la République.

Le choix du jury prendra en compte la force du message, l’originalité de l’œuvre, et sa capacité à incarner l’idée de République.La dimension interdisciplinaire lui conférera un atout supplémentaire qui sera valorisé par le jury.

La participation doit être collective, c’est à dire impliquer l’ensemble des élèves de la classe.

Les classes participantes peuvent utiliser tout ou partie du texte original de l’hymne national (une phrase, un couplet, le refrain) et le mettre en relation avec un :

  • épisode passé ou présent, proche ou lointain ;

ou

  • un évènement à venir ;

ou encore

  • une situation fictive.
  • se déroulant/s’étant déroulé en France ou à l’étranger.

 

 

Format attendu

Le prix« Mille Marseillaises... plus une ! » cherche à susciter la réflexion et la créativité. En conséquence, toutes les formes de représentation artistiques et tous les modes d’expression faisant référence à La Marseillaise sont admis, à la condition qu’ils puissent être transmis sous format numérique au jury.

 

La participation peut ainsi revêtir plusieurs formes :

  • fichier sonore (chant, récit...) : maximum 4 minutes ;
  • vidéo : maximum 4 minutes ;
  • illustration (affiche, dessin, peinture...) ;
  • diaporama : maximum 10 diapositives ;
  • texte (poésie, récit, nouvelle, témoignage, fiction...) : maximum 15 000 caractères (espaces compris) ;
  • photographie ;
  • ...

L’œuvre devra être accompagnée d’un court commentaire n’excédant pas 400 mots.

 

 

Qui peut participer ?

Les élèves de 4ème et de 3ème des collèges publics et privés sous contrat des Bouches-du-Rhône peuvent participer à ce projet dans la limite d’une classe de chaque niveau par établissement (soit 2 participations maximum par collège si une classe de 4ème et une classe de 3ème désirent participer).

La production doit être collective : réalisée par l’ensemble des élèves d’une classe. Les projets interdisciplinaires sont particulièrement attendus.

L’œuvre sera transmise sous format numérique au jury.

 

 

Comment participer ?

La date de retour des participations a été modifiée. Les collèges des Bouches-du-Rhône peuvent adresser leurs productions jusqu'au 30 avril 2017, en format numérique à l’adresse dédiée : hymne@lamarseillaise.fr.

Si le fichier est trop volumineux pour être transmis via courriel, le recours à des espaces ou plateformes de téléchargement en ligne peut être utilisé (le lien de téléchargement devra alors être communiqué).

 

 

Ressources

Les participants pourront s'appuyer sur le tiré à part spécial de La Marseillaise qui lancera le prix.

Ils peuvent également utiliser les nombreuses ressources documentaires accessibles en ligne, parmi lesquelles :

 


A consulter également :

 

 

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Carte des établissements de France