WebAnalytics

 

Actualités 2014-2015

Partager cette page

Semaine de la persévérance scolaire dans l'académie d'Aix-Marseille, du 18 au 22 mai 2015
Actualités 2014-2015

Inscrite dans le cadre du plan gouvernemental « Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire », la Semaine de la persévérance constitue un temps fort dans l’année permettant de mobiliser la communauté pédagogique et éducative autour des jeunes et de leur réussite. Officialisée, le 19 février 2015, par Monsieur Bernard Beignier, Recteur de l’académie d’Aix-Marseille, Chancelier des universités, elle se déroulera sur l’ensemble du territoire académique du 18 au 22 mai 2015.

Le décrochage scolaire est un processus qui conduit chaque année 140 000 jeunes[1] à quitter le système de formation initiale[2] sans avoir obtenu une qualification équivalente au baccalauréat ou un diplôme à finalité professionnelle (certificat d’aptitude professionnelle - CAP, brevet d’études professionnelles - BEP [3]).

Ce sont aussi 620 000 jeunes de 18 à 24 ans qui sortent précocement du système éducatif sans diplôme du second cycle du secondaire[4], et restent durablement en dehors de tout dispositif de formation.

 

La lutte contre le décrochage scolaire est une priorité nationale pour laquelle des objectifs ambitieux ont été fixés. Le premier ministre Manuel Valls et la ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, ont présenté les mesures du plan de lutte contre le décrochage scolaire, le vendredi 21 novembre 2014, autour de trois axes :

  • la mobilisation de tous,
  • le choix de la prévention,
  • une nouvelle chance pour se qualifier.

Cette action concerne tous les territoires, toutes les catégories de la société et toutes les formations. Au-delà de la question des apprentissages, la lutte contre le décrochage interroge la relation des élèves à l’école en tant qu’institution.

La lutte contre l’absentéisme et le décrochage scolaire constitue un axe prioritaire pour l’académie d’Aix-Marseille.
Le recteur Bernard Beignier a officialisé l’organisation de la semaine de la persévérance scolaire qui se déroulera sur l’ensemble du territoire académique du 18 au 22 mai 2015.

Par la mobilisation de l’ensemble des acteurs, la « semaine de la persévérance » doit permettre de faire connaître le travail engagé tout au long de l’année en matière de lutte contre le décrochage, de soutenir l’innovation et d’engager une dynamique collective.

Les actions sont organisées de façon autonome par les établissements. Elles sont coordonnées  par les animateurs Foquale et les coordonnateurs de chaque bassin de formation.

 

Le séminaire académique « persévérance scolaire », qui se déroulera le 30 mai 2015, viendra ponctuer cette semaine. Il permettra notamment l’expression des initiatives de terrain visant à favoriser l’appétence et la persévérance scolaires. Il permettra également de les confronter à celles développées en France et à l’international.

Ce séminaire est ouvert à l’ensemble des acteurs de l’Education nationale et aux partenaires de l’Ecole. Il se déroulera en présence de deux grands témoins :

  • Frédérique Weixler, Chef du département recherche-développement innovation et expérimentation, et conseillère technique « lutte contre le décrochage scolaire » auprès de Florence Robine, Directrice générale de l’enseignement scolaire au Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche,
  • Philippe Meirieu,Chercheur en pédagogie et écrivain français, Professeur des universités émérite en sciences de l’éducation.

Pour participer, il est obligatoire de s’inscrire avant le lundi 18 mai 2015 via l'application suivante :

S'inscrire au séminaire académique

Télécharger l’invitation au séminaire




 


[1] Évaluation partenariale de la politique de décrochage scolaire, avril 2014, p.13 / DEPP, Mesurer le décrochage : quels indicateurs ?, novembre 2013 : ce chiffre comprend les données de l’outre-mer. Hors outre-mer, 122 000 jeunes sortent chaque année du système de formation initiale sans diplôme du second cycle secondaire.

[2] Formations relevant du ministère de l'Éducation nationale, du ministère de l'Agriculture, jeunes sous statut d'apprentissage

[3] Diplômes de niveau 4 ou 5 : baccalauréat général, technologique, professionnel ou équivalent ; CAP ou BEP ou équivalent.

[4] Évaluation partenariale de la politique de décrochage scolaire, avril 2014, p. 14 / EUROSTAT pour le taux de sortants précoces, INSEE pour la population française des 18-24 ans en 2012. Ce chiffre ne comprend pas l’outre-mer, ces données n’étant pas disponibles.

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Carte des établissements de France