WebAnalytics

 

Actualités 2014-2015

Partager cette page

Visite du Premier ministre, de la ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et du ministre de l'Intérieur dans l'académie d'Aix-Marseille
Actualités 2014-2015

Le lundi 9 février 2015, Manuel Valls, Premier ministre, Najat Vallaud Belkacem, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur se sont rendus dans l’académie d’Aix-Marseille. Ils ont notamment pu rencontrer élèves, enseignants, parents d’élèves et partenaires de l’Education nationale. Le mardi 10 février, le Premier ministre, la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et la secrétaire d’Etat chargée de la politique de la ville se sont rendus au lycée Victor Hugo (Marseille) pour échanger avec des élèves sur le thème de l'orientation.

Lundi 9 février 2015

Camps des Milles

Le Premier ministre, la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le ministre de l’Intérieur se sont tout d’abord rendu au Camp des Milles dont l’action éducative et culturelle est destinée à renforcer la vigilance et la responsabilité des citoyens, et particulièrement des jeunes, face au racisme, à l'antisémitisme et à tous les fanatismes. Une convention entre l’Etat et le camp des Milles sur les actions de sensibilisation et de prévention des discriminations a été signée.

 


Entourés par Alain Chouraqui, Président de la Fondation du Camp des Milles, et Gérald Attali, IA-IPR Histoire-Géographie, ils ont procédé à un échange avec la salle.

 

 

Des élèves les ont notamment interrogé sur la défense de la liberté d’expression, la perte du sentiment d’égalité et le vivre ensemble. Monsieur le Premier ministre a souligné l’importance de défendre la liberté de penser, de s’exprimer et de caricaturer. Il a rappelé que les inégalités donnent lieu à un sentiment d’exclusion dans certains quartiers et que la lutte contre les inégalités doit être conduite par différents leviers tels que la rénovation urbaine, faire de l’école une priorité (éducation prioritaire, lutte contre le décrochage scolaire...), favoriser la vie associative et les initiatives, lutter contre les discriminations...

 

La ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a souligné le rôle de l’école dans l’apprentissage du vivre ensemble et des valeurs de la République. Le ministre de l’Intérieur a rappelé que le vivre ensemble est soutenu par la laïcité qui garantit à tous la liberté de croire ou de ne pas croire.

 

Centre social des Musardises

Madame la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, accompagnée par Bernard Beignier, Recteur de l’académie d’Aix-Marseille, Chancelier des universités, et Marie Lajus, Préfet délégué pour l'égalité des chances, s’est ensuite rendue au Centre social des Musardises (Marseille 15ème) afin de rencontrer et d’échanger avec les parents d’élèves, partenaires (centre social, associations...) et les élus locaux.

 

 
Les parents d’élèves ont pu exposer leur attachement à l’Ecole, leurs ambitions pour leurs enfants et leur crainte quant aux problématiques de sécurité, de mise en œuvre des rythmes scolaires et de prise en compte de besoins particuliers. Madame la ministre a rappelé que la réforme des rythmes scolaire vise à donner à chaque élève les moyens de réussir et à renforcer la lutte contre les inégalités en leur permettant de pratiquer diverses activités. Elle a souligné que cette réforme a également pour objectif d’instaurer une démarche partenariale entre l’Education nationale, les collectivités et les associations notamment par l’élaboration d’un Projet Educatif Territoriale (PEDT) et que les municipalités bénéficient de financements dans le cadre de cette mise en œuvre.

 

 

Mairie de Marseille

Monsieur le Premier ministre, Madame la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et Monsieur le ministre de l’Intérieur ont ensuite été reçus à la Mairie de Marseille par Monsieur Jean-Claude Gaudin, Sénateur-Maire.

 

 

Monsieur le Sénateur-Maire a souligné que Marseille, 2ème ville de France, est tournée vers l’avenir. Il a rappelé les bénéfices de l’année 2013 « Marseille capitale européenne de la culture » et l’implication sportive de la ville. Monsieur Manuel Valls, Premier ministre, a souligné le soutien de l’Etat apporté à cette ville, notamment en matière de sécurité et d’éducation.

 

Friche Belle de Mai

La journée s’est conclue par une visite de la Friche de Belle de Mai. Dans cette espace dédié à la création et à l’expérimentation artistique contemporaine, la délégation a visité l’exposition « Charlie Hebdo journal irresponsable » ainsi que deux ateliers d’artistes.

 

 

Lors de son discours, le Premier Ministre a salué la réussite de ce lieu culturel qui œuvre à la cohésion du territoire dans lequel il est implanté. Il a rappelé que l’art est un rempart et une force qui impose sa temporalité et permet une prise de recul. Il a souligné l’importance de la défense de la liberté d’expression.

 

 

Mardi 10 février – Lycée Victor Hugo (Marseille)

 

Manuel Valls, Premier ministre et Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, et Myriam El Khomri, Secrétaire d'État auprès du ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, chargée de la Politique de la ville, se sont rendus au lycée Victor Hugo (Marseille).


A leur arrivée dans l’établissement, ils ont procédé à un dépôt de gerbe en hommage à Georges Saint-Martin, élève du lycée et résistant qui fut fusillé lors de la Seconde Guerre mondiale.

 

 

Ils se sont ensuite rendus dans le CDI de l’établissement afin d’échanger avec des élèves sur le thème de l'orientation. En cette période durant laquelle les lycéens formulent leurs vœux pour leur poursuite d’études, cette rencontre a permis de faire le point sur les différents dispositifs qui permettent aux élèves de véritablement construire leur projet d’orientation et de lutter contre les déterminismes sociaux.

 

 

Madame la ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a rappelé que la procédure classique de pré-inscription à une première année de l'enseignement supérieur relève du portail Admission Post Bac (APB). Elle a souligné que cette année, l'information des élèves sur APB a été renforcée : en recensant encore davantage de filières (notamment en apprentissage) et en fournissant des données statistiques produites par le ministère sur l'insertion professionnelle par type de filière.

 

Monsieur le Premier ministre et Madame la ministre ont échangé avec des étudiants qui ont bénéficié du dispositif bacheliers méritants, mis en œuvre depuis l'an dernier, qui offre aux 10% des meilleurs bacheliers de chaque filière (L, ES, S, technologique, professionnelle) dans chaque lycée le droit d'intégrer une filière sélective de l'enseignement supérieur.

 

Ils ont également échangé avec des élèves du lycée Victor Hugo qui bénéficient de "Cordées de la réussite". Ces partenariats, noués avec des établissements d'excellence de l'enseignement supérieur, permettent aux élèves de bénéficier d’un réseau de solidarité (tutorats, accompagnement scolaire, hébergement). Animés par des étudiants de ces établissements d’enseignement supérieurs, ces réseaux fédèrent des partenaires issus du milieu associatif et du monde économique. L'objectif principal est de faire connaître les filières d'excellence à ces lycéens et de leur faire prendre conscience qu’ils y ont leur place. Actuellement près de 350 "Cordées de la réussite" existent sur l'ensemble du territoire national, dont plus d'un tiers concernent des lycées situés dans des quartiers de la politique de la Ville.

 

 

Monsieur le Premier ministre a salué ces dispositifs qui permettent de faire tomber des barrières et d’encourager les élèves dans leurs démarches d’orientation. Madame la ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a réaffirmé l’importance de ces dispositifs d’accompagnement qui permettent d’éviter
aux élèves de s’autocensurer en leur montrant les opportunités qui se présentent à eux et en les incitant à travailler pour atteindre leurs objectifs.

 

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Carte des établissements de France