WebAnalytics

 

Presse

Partager cette page

Première réunion du groupe académique de suivi de la mise en oeuvre et de l'évaluation des expérimentations relatives à la nouvelle organisation des temps scolaires
Communiqué de presse

La loi de refondation de l’école a porté l’une de ses priorités sur l’école primaire pour garantir l’apprentissage des fondamentaux et réduire les inégalités. Le décret du 24 janvier 2013, relatif à l’organisation du temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires, a défini les modalités de mise en oeuvre des nouveaux rythmes scolaires. Ils consistent en la réorganisation des enseignements en neuf demi-journées par semaine afin d’étaler les apprentissages selon un rythme plus adapté aux capacités d'attention des élèves. En parallèle, il appartient aux communes de mettre en place des activités périscolaires, permettant d'offrir à tous les élèves des activités artistiques, culturelles et sportives.

 

Le décret du 7 mai 2014 dispose que le recteur d’académie peut autoriser des expérimentations de projets d’organisation du temps scolaire centrés sur l’intérêt de l’enfant, prenant en compte les contraintes locales, de préférence dans le cadre d'un projet éducatif territorial. L'évaluation des expérimentations est confiée au recteur afin d’examiner les demandes de renouvellement pour la rentrée 2015.

 

Aussi, le recteur de l'académie d'Aix-Marseille a installé, le 17 septembre 2014, le groupe académique de suivi de la mise en oeuvre et de l’évaluation des expérimentations.

 

Présidé par le recteur, ce groupe se compose :

  • des quatre inspecteurs d’académie-directeurs académiques des services de l’éducation nationale (IADASEN),
  • des inspecteurs de l’éducation nationale adjoints en charge du premier degré des quatre départements,
  • des autorités de la préfecture en charge de la politique de la ville,
  • des directeurs départementaux de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale.

 

Ce groupe précise les attentes et les points de vigilance en matière d’expérimentation. Il définit des critères d’analyse, diligente des observations de terrain, fait connaitre et modélise les bonnes pratiques identifiées. Il formule à l’attention du recteur un avis sur le renouvellement des expérimentations.

Il appuie son action sur celle des comités départementaux de suivi des rythmes scolaires installés dans chaque département par l’IA-DASEN.

 

Lors de sa première séance, le 1er octobre 2014, le groupe académique a travaillé sur les critères d’analyse départementaux des activités périscolaires (quantitatifs et qualitatifs) qui permettront de conduire les évaluations durant l’année scolaire 2014-2015. Une attention toute particulière a été portée au suivi de la mise en place des projets éducatifs territoriaux (PEDT), qui associent à la collectivité l’ensemble des acteurs intervenant dans le domaine de l’éducation (administrations concernées de l’État, conseils d'école, associations et mouvements d'éducation populaire, institutions culturelles, artistiques et sportives).

 

 

Télécharger le communiqué de presse

 

 

 

 

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Carte des établissements de France