WebAnalytics

 

Actualités de la vie de l'élève

Partager cette page

Une Maison des lycéens au service des projets des élèves
Actualités des référents vie lycéenne

Les référents vie lycéenne ont été conviés jeudi 13 mars à une formation pour accompagner la transformation des foyers socio éducatifs (FSE) en maison des lycéens (MDL).

 

Pour la deuxième année consécutive, des outils pour créer et animer une maison des lycéens  (MDL) ont été présentés et explicités suivant un programme précis.

Cette formation menée en partenariat avec l'AROEVEN PACA (insérer http://www.aroeven.fr/1-qui-sommes-nous.html) s'adressait aux équipes des établissements notamment les référents vie lycéenne.

66 personnes ont participé de 37 lycées différents. 6 élus lycéens et présidents de MDL sont intervenus pour éclairer les débats et aider les « adultes » à mieux accompagner les élèves.

Ainsi Camille, présidente de la maison des lycéens des lycées Perdiguier Montmajour d'Arles : « Les élèves sont parfois laissés trop seuls et n'arrivent pas à mettre en place les projets. On attend des adultes qu'ils nous encadrent sans nous couper l'herbe sous les pieds. »

Patricia Humann coordinatrice du Pôle «Education-petite enfance-handicap» de l'Union Nationale des Associations Familiales a ouvert la formation en présentant une étude qualitative réalisée auprès de jeunes bénévoles pour mieux connaître leurs motivations.

 

Après ces propos introductifs, différents témoignages ont permis de rentrer dans le vif du sujet.

Philippe Ginet, CPE au lycée professionnel Sévigné, référent vie lycéenne, explicite : "la MDL est inscrite dans le projet d'établissement comme un outil de prévention et de sérénité de la vie scolaire . En effet, les élèves restent davantage dans l'établissement et investissent des projets (carnaval, mise en place de cadre pour les voyages scolaires, .....) On a constaté un impact positif sur l'absentéisme et le décrochage."

 

Au cours de la table ronde, Élie Legendre, étudiant, ancien élu lycéen a insisté sur la mise en responsabilité des élèves qui participe à développer des compétences.

 

Les participants ont ensuite pu assister à deux des trois ateliers prévus pour répondre aux besoins en formation :

  • Atelier 1 : la loi (le cadre) et l'éducation (la pratique du texte dans les lycées) ;
  • Atelier 2 : accompagner à l'autonomie (une fois créée, comment responsabiliser les élèves? Comment faire vivre et inscrire la MDL dans la durée ?) ;
  • Atelier 3 : les outils de l'animation : comment monter un projet. Le partenariat MDL/CVL.

 

Jean pierre Reynaud,  Président de l'AROEVEN PACA, partenaire de cette journée, a rappelé que «la MDL doit avoir une visée éducative ; à cet effet, l' Education Nationale doit s' ouvrir au monde associatif».

 

Stephan Viudes, CPE au lycée Pierres Gilles de gènes à Digne a présenté une démarche pour former les élèves au montage de projets, à l'instar d'Arabelle Gau, qui s'appuie sur une méthode visant à sensibiliser et à former en insistant sur le bien vivre ensemble.

"L'essentiel réside dans l'aboutissement des projets choisis et portés par les élèves quel que soit leur ampleur."

 

Agnès Bertrand, DAVL, a clarifié le fait que : « Le CVL est une instance consultative de l‘établissement alors que la MDL est une association, leurs rôles sont différents et complémentaires. »

 

Enfin, Rodrigue Coutouly, proviseur vie scolaire, a conclu cette journée sur la nécessité d'avoir confiance et de faire confiance : accompagner et lâcher prise pour permettre aux jeunes de s'engager et devenir autonome."

 

Les outils développés durant cette journée seront mis à disposition des  équipes. Cette formation devrait être reconduite dans le projet académique de formation 2014-2015.

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Carte des établissements de France