Cellule d'écoute nationale

Après l'attentat contre un professeur à Conflans-Sainte-Honorine, un dispositif national d'écoute et de soutien psychologique est mis en place par le ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports, en partenariat avec la MGEN, pour tous les personnels de l’éducation nationale.


Téléphone 0805 500 005


Accessible 24h/24 et 7 jours/7

Actualités 2020-2021

Partager cette page

Visites de rentrée 2020 du recteur
Actualités 2020-2021

Du 1er au 16 septembre 2020, le recteur Beignier s’est rendu dans de nombreuses écoles et  établissements scolaires de l’académie. A cette occasion, il était accompagné de représentants de l’Etat, des collectivités territoriales et des directions des Services Départementaux départementales. Toutes et tous ont pu ainsi échanger avec les équipes éducatives, les agents, les parents et les élèves dans l’ensemble du territoire de l’académie. Les sujets principaux ont concerné la gestion du protocole sanitaire et l’état d’esprit de cette rentrée, qui se voulait normale.

Mardi 1 septembre 2020 - Bouches-du-Rhône

 

Le premier jour de classe, le recteur est allé à l’école maternelle Alexandre Copello, dans le 5ème arrondissement de Marseille. La maire Michèle Rubirola et son premier adjoint, Benoît Payan étaient également présents. Parents et enfants semblaient ravis de cette reprise.

 

 

La chaîne de télévision italienne la Raï avait fait le déplacement pour observer comment, nous, français, mettions en œuvre, cette rentrée dans un contexte sanitaire tendu. 

 

 

Il est ensuite allé visiter le collège Mistral de Port-de-Bouc qui bénéficie d’une vue magnifique sur la mer.

Les enseignants et leur principal étaient heureux des échanges qu’ils ont pu avoir sur les nombreux dispositifs d’aide mises en œuvre pour favoriser la réussite de leurs élèves.

 

 

 

La journée s’est terminée au lycée professionnel Les Ferrages de Saint-Chamas.

Cet établissement a été créé peu après la seconde guerre mondiale par l’une des premières femmes licenciées de mathématiques, Marguerite Robert.

Il était à l’origine une centre d’apprentissage pour filles. Elles sont d’ailleurs toujours majoritaires dans cet établissement. Cela ne les empêche pas, bien au contraire, de prôner l’enrichissement de la mixité et de la diversité, notamment avec l’acquisition d’un babyfoot, assez original. En effet, les équipes sont composées de filles et de garçons d’origine diverses.

 

 

 

 

Mercredi 2 septembre 2020 - Vaucluse

 

Le 2 septembre a été consacré à des visites dans le département de Vaucluse. Le recteur a été particulièrement sensible aux initiatives des deux directeurs de l’école Fabre située dans une quartier difficile d’Avignon.

Dédoublement de classes, stages de remise à niveau la dernière semaine d’août dans les salles du collège voisin pour les CM2, accueil des enfants du personnel soignant de l’hôpital Henry Duffaut pendant le confinement, gratuité de la cantine proposée par Madame la maire...Tout cela a créé une belle énergie, bienveillante, positive et constructive. Les parents d’élèves ont même écrit des remerciements.

Le recteur a été très satisfait de l’implication du personnel d’éducation. Ils ont été très nombreux à être volontaires pour participer à tous les dispositifs d’aide mis en œuvre par la structure.

 

Il a ensuite visité le lycée Jean-Baptiste de la Salle d’Avignon, qui animait ce jour-là sa journée d’intégration. Une chasse au trésor teintée d’énigmes à résoudre pour le plus grand plaisir des élèves.

 

La matinée s’est terminée au collège Anselme Mathieu d’Avignon où une présentation de leur section de kick boxing light a été des plus étonnantes et intéressantes. Pratiqué par les filles comme les garçons, ce sport a beaucoup de succès auprès des lycéens, notamment pour canaliser leur énergie et gommer les différences.

 

 

Jeudi 3 septembre 2020 - Bouches-du-Rhône - Hautes-Alpes et Alpes-de-Haute-Provence

 

Le lendemain, il était attendu au lycée Sainte Catherine de Sienne d’Aix-en-Provence. Il a été captivé par l’histoire de cet établissement qui était à l’origine une maison de notable transformée en monastère en 1624 et qui a accueilli parmi ses premiers élèves Madame de Sévigné.

 

 

Puis direction Tallard, au collège Marie Marvingt qui bénéficie d’une vue extraordinaire. Comme dans les autres établissements visités depuis le 1er jour de la rentrée, le protocole sanitaire, l’état d’esprit des parents et enfants et les conséquences du confinement sur l’apprentissage des élèves, ont été évoqués.

 

 

C’est au collège JM. Itard d'Oraison que la visite s’est achevée dans une ambiance emplie d’émotions lorsque les professeurs, parents d’élèves et collégiens ont évoqué la période du confinement.

Cela a créé des liens différents, avec un développement de solidarité sans pareil et même des progrès remarquables d’enfants qui ne s’étaient pourtant pas montrés très impliqués en cours. Ils sont toutes et tous devenus beaucoup plus autonomes pour faire leurs devoirs.

Les parents d’ailleurs ont reconnu unanimement le mérite des professeurs qui n’ont pas « lâché » les enfants.

Ce collège se distingue également par une transformation du dispositif classique du conseil de classe en « entretiens conseils ».

Les élèves sont reçus individuellement avec leurs parents. Cela transforme les échanges qui deviennent alors très constructifs. Ils vont conserver désormais ce nouveau système tout à fait innovant. 

Une pratique qui devrait s’étendre tant elle semble bénéfique pour l’ensemble des acteurs concernés.

 

 

 

Vendredi 4 septembre 2020 - Bouches-du-Rhône

 

Le 4 septembre, ce sont l'école Pierre Gilles de Gennes d'Aix-en-Provence et le collège Georges Brassens de Bouc-Bel-Air qui étaient au programme des visites. De nombreux échanges avec les enseignants, parents et élèves ont été des plus enrichissants.

 

  

 

 

Vendredi 11 septembre – Alpes de Haute-Provence et Hautes-Alpes

 

Les visites ont repris ensuite le 11 septembre et c’est au collège Les Giraudes de l’Argentière-la-Bessée, dans le département des Alpes de Haute Provence que le recteur était attendu. Malgré les températures automnales, un accueil chaleureux lui a été réservé. Il a été particulièrement intéressé par le projet de transformation du préau en Centre d’Information et d’Orientation, conduit par les élèves en cours de technologie. Une belle initiative pour impliquer les collégiens dans l’évolution de leur espace scolaire.

 

 

Le recteur s’est rendu ensuite dans les Hautes Alpes, à l’école La Frasunelle de Réotier qui est une structure récente magnifique avec une cour de récréation au décor de rêve.

 

 

 

De plus, le niveau d’expertise des enseignants est élevé puisqu’ils sont formés sur les 5 niveaux du primaire. Une autonomie plus importante des enfants a été également relevée lorsqu’ils entrent au collège.

 

La visite s’est poursuivie dans la commune de Manosque avec en premier lieu, une rencontre au sein de l’école La Ponsonne, qui a mis en place des dispositifs d’accueil spécifiques aux enfants allophones, ou présentant des troubles des fonctions cognitives ou motrices ou du langage ou d’apprentissage.

Il est important que tous les enfants puissent aller à l’école en adaptant les enseignements selon les besoins éducatifs particuliers.

 

 

Il en va de même pour le collège Jean Giono qui développe une réelle culture de l’inclusion avec notamment un Pôle Inclusif d’Accompagnement Localisé.

Et c’est exactement le même état d’esprit qui domine au lycée professionnel Martin Bret qui multiplie les actions pour accueillir et aider tous les lycéens.

Mais au-delà des dispositifs, c’est l’implication des équipes qui participent à cette réussite avec une importance du collectif qui se nourrit de l’individuel.

 

 

 

Mardi 15 septembre – Bouches du Rhône

 

La dernière visite a été réalisée au lycée Pierre Mendès France de Vitrolles qui se distingue particulièrement par ces options singulières : cinéma, aéronautique...

La venue du recteur a d’ailleurs été l’occasion pour ces futurs professionnels de réaliser un reportage pour couvrir cet évènement.

 

 

Ils ont suivi le recteur dans toute sa déambulation, marquée par des enseignements en extérieur, au soleil, pour le plus grand plaisir des élèves et des professeurs.

 

 

L’ensemble de ces visites a permis de constater la bonne volonté de tous et de toutes : élus, agents, parents, enfants et enseignants pour que cette rentrée se déroule au mieux.

Les enfants étaient heureux de retrouver leurs camarades et professeurs. Ces derniers étaient contents de reprendre les cours et les parents, soulagés, de renouer avec un quotidien presque « normal ».

 

 

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Carte des établissements de France