Cellule d'écoute nationale

Après l'attentat contre un professeur à Conflans-Sainte-Honorine, un dispositif national d'écoute et de soutien psychologique est mis en place par le ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports, en partenariat avec la MGEN, pour tous les personnels de l’éducation nationale.


Téléphone 0805 500 005


Accessible 24h/24 et 7 jours/7

Actualités de la vie de l'élève

Partager cette page

Les élus CNVL de l'académie accompagnés d'un éco-délégué du CAVL ont participé au Foredd et au CNVL à Amiens
Actualités du CAVL

Les deux élus CNVL de l'académie d'Aix-Marseille accompagnés d'un éco délégué du CAVL, ont été invités au Foredd le 30 janvier à Amiens puis ont rencontré Emmanuelle Wargon, secrétaire d'état auprès de la ministre de la transition écologique, à l'occasion du premier CNVL de l'année le 31 janvier.

Synthèse du conseil national à la vie citoyenne, les 30 et 31 janvier 2020, à Amiens.

 

Pour la première fois de son histoire, le conseil national de la vie lycéenne a été associé à un autre événement (le forum des ressources pour l’éducation au développement durable), un éco-délégué académique a été invité, il s’est tenu à l’extérieur de Paris et sa restitution a été ouverte au public participant au forum.

 

Jeudi 30 janvier : Foredd

 

Lors de cette journée, les membres du conseil national à la vie lycéenne et les éco-délégués académiques ont été invités à participer aux tables-rondes du forum des ressources pour l’éducation au développement durable. Deux élus lycéens ont été invités à présenter toutes les modalités d’engagement qui sont offertes aux lycéens aujourd’hui. L’après-midi, deux autres élus ont brièvement présenté le rôle et le missions des éco-délégués de classe.

 

Les élus lycéens ont été intéressés par ces tables-rondes mais dans leur grande majorité, ils ont trouvé qu’elles manquaient d’interaction, que le temps d’échange avec les experts était trop court et que l’après-midi, les tables-rondes auraient pu être remplacées par des ateliers en plus petit nombre.

 

En début de soirée, tous les membres participant au forum ont été invités à un cocktail à l’hôtel de ville d’Amiens. Un élu lycéen et un éco-délégué ont pu prendre la parole pour présenter leur engagement dans les instances et en faveur du développement durable.

 

Dans la soirée, les élus lycéens ont pu participer à un quizz centré sur la transition écologique et la biodiversité animé par des intervenants extérieurs qui avaient déjà participé aux travaux du conseil académique à la vie lycéenne d’Amiens.

 

Après cette activité ludique, deux binômes de candidats à la fonction "d’éco-délégué du conseil national à la vie lycéenne" ont présenté leur programme d’actions. C’est le binôme constitué par Maxime Rodrigues (Limoges) et Rosette Etoumbakoundo (Nantes) qui a été élu.      

 

Vendredi 31 janvier : Conseil National de la Vie Lycéenne

 

Restitution du conseil national de la vie lycéenne, en présence de madame Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat auprès de madame la ministre à la transition écologique et de monsieur Edouard Geffray, directeur général de l’enseignement scolaire.

 

Ouverture de la séance plénière à 14h, par les deux éco délégués du CNVL élus la veille.

 

Ils ont fait part de leur fierté de représenter les lycéens de France, de la volonté d’agir en leur nom et de proposer des actions fédératrices. Ils ont expliqué qu’être éco-délégué  "c’est  accompagner le changement, dépasser la seule prise de conscience et inciter à passer à l’action".

 

Enfin, ils ont proposé deux projets-phares :

  1. une plate-forme nationale d’échange de pratiques, pour l’accompagnement des projets ;
  2. le développement de la pratique des éco-gestes dès le plus jeune âge.

Présentation d’un document synthétique « être déco-délégué de classe, du CVC, du CVL ou du CAVL »  par quatre élus :

La généralisation des éco-délégués dans les établissements scolaires est une avancée importante, leur accompagnement l’est tout autant.

Représenter, communiquer, initier et témoigner sont les missions principales des éco- délégués. Ils sont le point de départ des projets.  A travers leur personne, leur posture, leur statut, ils incitent à agir.

Les éco-délégués sont les témoins du changement et les relais entre les générations.

Ils font aussi le lien entre les élèves et les instances lycéennes.

 

 

Madame la secrétaire d’Etat a remercié les élus lycéens car c’est la jeunesse qui porte aujourd’hui la dynamique.

Elle souligne ensuite le geste très fort du ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse d’organiser l’élection d’éco-délégués dans chaque établissement et dans les instances lycéennes. Cet engagement se retrouve dans les verbes : initier, communiquer, entreprendre et témoigner. Elle précise enfin que les lycéens vont énormément faire « bouger les choses » à l’avenir, que le ministère de de la transition écologique et solidaire sera toujours aux côtés des éco-délégués et des élus lycéens.  Par la communication, il y aura une meilleure visibilité des résultats qui seront plus concrets et valorisés.

Au moins un conseil national par an sera dédié au développement durable.

L’effet levier permet à des projets initialement mis en place à petite échelle de prendre une grande dimension si tous les acteurs sont réunis.

 

Télécharger la présentation des projets académiques liés au développement durable 

 

En conclusion, madame la secrétaire d’Etat félicite les lycéens pour leur travail et leur mobilisation. Elle indique trois axes de travail pour les mois à venir :

  1. un travail sur les programmes scolaires ;
  2. un travail sur la formation des enseignants (initiale et continue), avec les partenaires comme Canopé et l’AFD ;
  3. un travail sur le bâti scolaire, une démarche importante pour le ministère : des établissements rénovés, aux normes et en basse consommation.

 

Le besoin d’une plate-forme nationale avec les actions des établissements et d’échanges entre éco délégués est posé.

La mobilisation de tous les jeunes est à valoriser par un affichage dans les établissements.

Les deux ministères travaillent avec l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie sur un guide de l’éco-délégué.

Tous les acteurs doivent être mobilisés : communauté éducative, ministères, entreprises, associations, etc.

Le prochain temps fort sera le congrès de Marseille au mois de juin qui mettra l’accent sur les combats en faveur de l’économie circulaire, de la gestion de l’eau et de la préservation du patrimoine naturel.

 

Les élus CNVL et l'éco délégué du CAVL présents au Forred et au CNVL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Carte des établissements de France