Actualités 2019-2020

Partager cette page

Edition 2019 de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement à l'école
Actualités 2019-2020

Pour sensibiliser la communauté éducative aux phénomènes de harcèlement dans le milieu scolaire, la journée Non au harcèlement est organisée chaque premier jeudi du mois de novembre. Cette journée est l'occasion de rappeler combien la prévention et la lutte contre le harcèlement sont fondamentales pour permettre aux élèves d'avoir une scolarité épanouie dans le cadre de l'École de la confiance. L’édition 2019 aura lieu le jeudi 7 novembre.

Le harcèlement nuit gravement à la vie scolaire des écoles et des établissements

 

Le harcèlement se définit comme une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique. Cette violence se retrouve aussi au sein de l’école : elle est le fait d’un ou de plusieurs élèves à l’encontre d’une victime qui ne peut se défendre. Lorsqu’un enfant ou un adolescent est insulté, menacé, battu, bousculé ou reçoit des messages injurieux à répétition, on parle donc de harcèlement. Insidieusement, ces agressions répétées impactent sensiblement l’enfance et l’adolescence de près de 700 000 élèves environ, toutes catégories sociales confondues.

 

Avec l’utilisation permanente des nouvelles technologies de communication (téléphones, réseaux sociaux numériques), le harcèlement entre élèves se poursuit en dehors de l’enceinte des établissements scolaires. On parle alors de cyber-harcèlement. Le cyber-harcèlement est défini comme "un acte agressif, intentionnel perpétré par un individu ou un groupe d’individus au moyen de formes de communication électroniques, de façon répétée à l’encontre d’une victime qui ne peut facilement se défendre seule". Le cyber-harcèlement se pratique via les téléphones portables, messageries instantanées, forums, chats, jeux en ligne, courriers électroniques, réseaux sociaux, site de partage de photographies, etc.

 

En 2017 :

  • 18 % des collégiens déclarent avoir subi au moins une atteinte via les réseaux sociaux ou par téléphone portable (usurpation d'identité, vidéos humiliantes ou diffusion de rumeurs) ;
  • 11 % des élèves déclarent avoir été insultés ou humiliés via ces nouvelles technologies ;
  • 7 % des collégiens ont déclaré avoir subi au moins trois atteintes différentes, ce qui s'apparente à du cyberharcèlement. Il est davantage subi par les filles (8 % contre 6 % pour les garçons) et les élèves de 3e.

 Sur le quinquennat, il s'agit de faire disparaître des écoles et établissements les phénomènes de harcèlement. L'interdiction du portable à l'école et au collège est un élément essentiel de cette lutte contre le harcèlement.

 

 

 

Rendre les élèves acteurs de la lutte contre le harcèlement

 

La réussite de la lutte contre le harcèlement repose également sur l'engagement des élèves. Actuellement, 5 000 lycéens jouent le rôle de référents harcèlement. Dans le même esprit, les collégiens vont être formés pour sensibiliser leurs camarades. Pour cela, des outils seront mis à leur disposition sur le site Non au harcèlement.

 

Ainsi, l’édition 2019 met à l’honneur la thématique des dynamiques de groupe positives qui permettent d’apporter un soutien actif aux victimes et de lutter contre le harcèlement.


Télécharger les affiches et supports de l'édition 2019 :

Affiche A3

Affiche A4

Flyer

 

 

Les actions conduites dans l’académie d’Aix-Marseille

 

De très nombreux établissements de l'académie sont mobilisés pour l'édition 2019 de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement à l'école. Parmi les actions organisées on peut citer :

 

Alpes de Haute-Provence :


Manosque - Lycée les Iscles :
Du lundi 4 au vendredi 8 novembre : semaine de lutte contre le harcèlement et les discriminations avec les élèves de la cellule de lutte contre le harcèlement. Tous les élèves de 2nde auront plusieurs ateliers avec SOS homophobie, l’EMAS, le SESSAD. Un Escape game et un labyrinthe sensoriel seront proposés aux élèves.
Télécharger l’affiche du Lycée Les Iscles

 

Collège Jean Giono – Manosque :
Intervention auprès de l'ensemble des classes de 5ème (CPE+ AS).

 

Lycées Pierre-Gilles de Gennes et Carmejane, Collèges Maria Borrely et Gassendi - Digne-les-Bains :
Présentation de différentes actions sur le processus du harcèlement scolaire :

  • Se positionner face à une situation de harcèlement
  • Séance théâtre forum avec peut être une initiation pour  les plus jeunes,
  • Rédaction  tout au long de la journée d'un mémo :"Ce qu'il faut retenir"
  • Travail autour des actions que les établissements souhaitent mener pendant cette année, peut-être avec les écoles primaires.

 

Collège Maxime Javelly – Riez :
Sensibilisation aux médias et cyberharcèlement de la MAE le 07 et 08 novembre.

 

Collège André Ailhaud – Volx :
Action faite par une professeur d'histoire Géo avec les élèves de 4ème.

 

 

 

Hautes-Alpes :

 

Lycée Sévigné, Gap :

Formation d’un logo humain "STOP" par toute la communauté éducative, badges "non au harcèlement" distribués aux élèves, sensibilisation par les élèves "sentinelles" (ambassadeurs contre le harcèlement) de toutes les classes de seconde et première, exposition de BD réalisés par des élèves d'ASSP dans le hall, diffusion de musiques pendant les récréations. Un code couleur et un logo NAH, ainsi qu'un flash code qui sera spécialement réalisé pour chaque élève coureur et qui leur permettra d'accéder au site NAH.

 

Collège Les Hauts de Plaine - Laragne :
De 9h à 12h, diffusion des courts métrages réalisés par le Module Cinéma (Connexions en version longue) et par les élèves dans le cadre du prix NAH, suivi de débats/questions.
Sur la journée : Exposition d’affiches réalisées par les élèves de 6ème avec leurs parents sur le harcèlement et les violences scolaires.

 

Lycée Paul Héraud, Gap :

Affichage dans l’établissement d’affiches primées au concours

 

Collège Marie Marvingt, Tallard :

Diffusion de clips.

 

Collège les Garcins , Briançon :

Diffusion du clip de la campagne 2019-2020 sur le téléviseur du hall, CDI ouvert toute la journée : exposition,  serious game,  jeu de l'oie MAE, panneau de libre expression, propositions de lecture. Saynètes jouées par des élèves de SEGPA. Flashmob dans la cour.

 

 

 

Bouches du Rhône :


Lycée Paul Langevin - Martigues :
La sonnerie émettra un passage de la chanson fragile de Soprano avec une annonce micro pour expliquer cette journée. Une exposition thématique sera proposée au CDI

 

Collège Gérard Philipe - Martigues :
Café-débat

 

Collège Glanum - St Rémy de Provence :
Sensibilisations des élèves de 6ème par le CPE et l’infirmière.

 

Collège Matraja, Sausset les Pins :

Exposition d’affiches, sonnerie modifiée et remplacée par la musique de soprano fragile et clip diffusé au réfectoire le midi, port du badge par les ambassadeurs, dress code porter un haut blanc.

 

Collège Savary - Istres :
Les ambassadeurs ont réalisé une saynète de théâtre forum qu’ils joueront devant les élèves de 6ème. Des clips seront diffusés dans toutes les classes.

 

Lycée St Vincent de Paul - Marseille :
Exposition de livres au CDI, affiches dans l’établissement.

 

Collège Georges Brassens, Bouc Bel Air :
Diffusion de clips dans les classes, mots des élèves accrochés sur « un arbre à maux » dans le hall ; diffusion d’informations auprès des familles.

 

Collège Grande Bastide, Marseille :
Sensibilisation d’1 heure dans chaque classe, dress code, un bracelet #NAH distribué à tous les élèves.
Télécharger l’affiche

 

Collège Jacques Monod, les Pennes Mirabeau :
Diffusion de clips durant 1h dans toutes les classes.

 

Collège Jean Malrieu, Marseille :
Lancement du projet de lutte contre le harcèlement par les ambassadeurs avec installation d’une « boite à blèmes » pour recueillir des témoignages qui seront utilisés pour l’écriture de saynètes.

 

Collège Vallon des Pins :
Port du badge NAH réalisé par les élèves ; débat dans les cours.

 

 

Vaucluse :

 

Collège Raspail - Carpentras :
Le 5 novembre, Théâtre forum pour les classes de 5ème avec la troupe « La Compagnie des autres ».

 

Collège Daudet – Carpentras :
Distribution de bracelets, Théâtre forum, happening, sensibilisation dans les classes, organisation d’un café des parents.
Télécharger le programme

 

Collège Silve - Monteux :
Mise en place d’un dress code.

 

Ecole Quintine - Carpentras :     
Organisation d’un "flash-mob" dans l'école, en début de journée pour l'ouverture, puis de nouveau en fin de journée. Mise en place d’un code vestimentaire particulier.

 

Ecole La Garenne – Aubignan :

  • cycle 2 : projection de 3 vidéos sur le harcèlement "Vinz et Lou"
  • cycle 3 : projection de vidéos extraites du site NAH - débats philo autour de certaines philofables de Michel Piquemal, dans les classes volontaires.

 

Ecole Marie Mauron - Sarrians :

  • Séquences pédagogiques classe ULIS : vidéos « les petits citoyens » ;
  • CE2 / CM2 : dessins animés « Vinz et Lou » ;
  • CP : Etude de deux albums : « Rouge » de Jan de Kinder -Vidéo d’un extrait lu par Alma Gnoubé et  « J’ai perdu mon sourire » de Philippe Goossens Ed Mijade
  • Intervention de la MAE

 

Lycée des Métiers Ferdinand Revoul - Valréas :
port de badges réalisés par les élèves.

 

Lycée des métiers Aristide Briand - Orange :
Animation d’ateliers par des élèves de 1ères au moyen de vidéos, affiches, œuvre collective, théâtre forum, mots croisés géants, débat ... Les Equipes mobiles académique de sécurité (EMAS) interviendront sur le cyberharcèlement.

 

Collège Mistral - Avignon :
Sensibilisation des élèves et préparation d’un hackathon pour le 17 décembre en partenariat avec l'Atelier Canopé 84 – Avignon

 

 

 

 

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Carte des établissements de France