Education au développement durable

Partager cette page

Des élèves éco-délégués pour agir en faveur du développement durable

Les classes de collège et de lycée élisent des éco-délégués pour participer activement à la mise en œuvre du développement durable dans leurs établissements. À travers ces élections et les projets éco-responsables menés toute l'année, les élèves deviennent acteurs à part entière pour faire des établissements des espaces de biodiversité, à la pointe de la lutte contre le réchauffement climatique.

 

La lutte contre le changement climatique et en faveur de la biodiversité sont deux sujets majeurs pour l’avenir. Elles impliquent une mobilisation de l’ensemble de notre société et des évolutions profondes des comportements individuels et collectifs.

Les élèves sont invités à être des acteurs de la question écologique au sein des écoles et établissements. En septembre 2019, les collégiens et les lycéens ont pu élire pour la première fois un éco-délégué par classe.

Par ailleurs, au niveau de l’établissement, chaque collège et lycée comprend un binôme paritaire d’éco-délégués. Ces binômes d’éco-délégués seront élus parmi les membres du Conseil de la vie collégienne (CVC)/Conseil de la vie lycéenne (CVL).

 

De même au sein du Conseil académique de la vie lycéenne (CAVL) et du Conseil national de la vie lycéenne (CNVL), un binôme sera élu.

Au moins une des trois séances annuelles des CAVL et du CNVL est consacrée au développement durable. Les élus lycéens sont pleinement engagés dans la mise en œuvre de cette politique et participent à l’évaluation des projets élaborés par les éco-délégués dans les établissements. Désormais, les élus lycéens sont membres de droit des comités de pilotage académiques de l’éducation au développement durable.

 

 

Un éco-délégué par classe

 

Les éco-délégués sont à la fois des co-pilotes et des ambassadeurs des projets pédagogiques menés au sein des établissements scolaires. Ils participent au comité de pilotage des projets, informent leurs camarades sur les avancements et les poussent à s'y engager.

Les compétences acquises par les éco-délégués peuvent être valorisées dans le livret scolaire.

Les élections d'éco-délégués de classe peuvent intervenir parallèlement aux élections des délégués d'élèves et selon les mêmes modalités.

 

Les missions des éco-délégués de classe

Les éco-délégués jouent un rôle essentiel pour mettre en œuvre la transition écologique et le développement durable dans l'ensemble des écoles et des établissements scolaires, qui sont autant de lieux et de vecteurs de cette démarche.

La mission des éco-délégués est d'apporter leur engagement et leurs connaissances à leurs classes en faveur du développement durable. Les éco-délégués sont les ambassadeurs de cette vision qui unit le respect de la planète, le respect du Vivant et le respect de l'autre.

Leurs missions s'articulent autour des grands enjeux du développement durable :

  • Limiter la consommation d'énergie
  • Protéger la biodiversité
  • Éviter le gaspillage alimentaire
  • Réduire et trier les déchets
  • S'unir pour engager son établissement dans la lutte contre le réchauffement climatique

 

De manière générale, ils sensibilisent leurs camarades aux gestes quotidiens qui permettent d'économiser l'énergie et de lutter contre le réchauffement climatique (éteindre les lumières, vérifier qu'en hiver les fenêtres sont fermées et que les radiateurs sont bien réglés, contribuer à l'installation de poubelles de tri des déchets de la classe, proposer des initiatives et actions comme les "marches vertes", etc.).

 

 

Un binôme d'éco-délégués par établissement

 

Chaque collège et lycée désigne un binôme fille-garçon d'éco-délégués par établissement, soit 20 000 éco-délégués d'établissement.

Les binômes d'éco-délégués sont élus, au collège et au lycée, parmi les membres volontaires du conseil de vie collégienne/lycéenne.

Les missions des éco-délégués s'articuleront autour des enjeux du développement durable et de la biodiversité avec une philosophie « tous éco-responsables » :

  • Sensibiliser ses camarades aux gestes quotidiens qui permettent d'économiser l'énergie et de lutter contre le réchauffement climatique (éteindre les lumières, vérifier qu'en hiver les fenêtres sont fermées et que les radiateurs sont bien réglés, installation de poubelles de tri des déchets de la classe, proposition d'initiatives et d'actions, comme les « marches vertes »).
  • Identifier les actions et les projets contribuant à améliorer la biodiversité, diminuer l'impact énergétique de l'établissement, promouvoir des gestes éco-responsables de l'ensemble de la communauté éducative, sensibiliser à la lutte contre le gaspillage alimentaire, promouvoir une action sur le territoire environnant de l'établissement.

 

 

Les éco-délégués au niveau académique et national

 

Un binôme d’éco-délégués est élu au sein du Conseil académique de la vie lycéenne (CAVL) et du Conseil national de la vie lycéenne (CNVL). Ils font connaître au sein de ces instances les actions et les projets pédagogiques menés.

En 2018-2019, la mobilisation de ces élèves a donné lieu à des débats lors de 2 journées de travail des élus au CNVL. La restitution de ces travaux a permis au ministre de s’engager sur 8 mesures concrètes

Pour approfondir :

Afin de former les éco-délégués élus aux missions de représentants de la cause du développement durable, l’académie d’Aix-Marseille propose aux collèges et lycées « un appel à projets »Cette initiative de l’académie vise à développer la mise en œuvre d’actions exemplaires dans ce domaine. Un soutien financier sera apporté par le Service vie scolaire (SVS) aux établissements qui initieront une formation des éco-délégués.

Consultez la page dédiée à cet appel à projet 

 

Pour en savoir plus :

Sur les éco-délégués, consultez la page dédiée d’education.gouv.fr

Sur les instances de la vie collégienne et lycéenne dans l’académie 

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Carte des établissements de France