Cellule d'écoute nationale

Après l'attentat contre un professeur à Conflans-Sainte-Honorine, un dispositif national d'écoute et de soutien psychologique est mis en place par le ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports, en partenariat avec la MGEN, pour tous les personnels de l’éducation nationale.


Téléphone 0805 500 005


Accessible 24h/24 et 7 jours/7

Actualités 2018-2019

Partager cette page

Remise des prix du concours académique des médias et productions médiatiques scolaires Médiatiks 2019
Actualités 2018-2019

Mardi 7 mai 2019, le recteur Beignier et Madame Sophie Fouace, Directrice territoriale Provence-Alpes-Côte d’Azur de Réseau Canopé, ont participé à la remise des prix du concours académique des médias et productions médiatiques scolaires Médiatiks.



La cérémonie était parrainée par :

  • Mme Karine Bellifa, Déléguée au numérique de France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur
  • M. Philippe Pujol, Journaliste et écrivain français, lauréat du prix Albert-Londres



Médiatiks est un grand concours des médias et productions médiatiques scolaires organisé par le Centre pour l’éducation aux médias et à l’information (CLEMI).
Il est organisé en partenariat avec la Fondation Varenne, et avec le soutien de Reporters sans Frontières et de l'association Jets d'encre.


Ce concours s’adresse aux élèves, de l’école jusqu’au lycée, qui sont invités à réaliser une production médiatique sur l’un des supports suivants :

  • journaux imprimés
  • médias numériques (blog et site, radio et webRadio, vidéo et webTV)
  • reportages photo « VUES DE CHEZ NOUS » (reportage de photographie documentaire organisé en partenariat avec ImagesSingulières)

 

Médiatiks comporte deux phases : la première se déroule au niveau des académies puis la seconde à l'échelle nationale.


Pour cette édition 2019, le jury académique a reçu 45 participations. La remise des prix académique du 7 mai 2019 a ainsi permis de récompenser, pour chaque support, l’école, le collège, le lycée et l’établissement de la catégorie « autres établissements » qui ont été sélectionnés par le jury académique.

 

 

Les lauréats du concours Médiatiks 2018-2019 dans l'académie d'Aix-Marseille

Supports "Journaux imprimés"

L’école primaire A. Chabanon de Marseille pour « Chabaschool Scoop »

Chabaschool Scoop est le journal des élèves de l'école Albert Chabanon de Marseille. Toutes les classes ont été appelées à participer mais c'est la classe de CE2 qui a ambitieusement porté le projet. C'est un journal pour les enfants écrit par les enfants. Dans ce 2ème numéro, on retrouve des rubriques actu, monde, sports, culture, mode et aussi cuisine et jeux. Les enfants ont pu réaliser des interviews, ils ont également fait des sondages dans les couloirs de l'école. Les élèves allophones de la classe UP2A/A se sont aussi beaucoup investis pour ce numéro avec un article sur la mode en 2050 et surtout leurs précieux témoignages sur les écoles dans le monde.

Le collège Saint-Exupéry de Bédarrides pour « St Ex news »

 Depuis trois ans, un club journal animé par Mme Durbec, documentaliste, accueille les élèves volontaires de la 6ème à la 3ème soit 15 élèves. Le journal privilégie l'actualité du collège ou des sujets qui concernent nos élèves. Le comité de rédaction décide des sujets à traiter. Deux enquêtes ou reportages portent sur l'actualité internationale ou nationale.

Lycée Altitude, Briançon, « Le Babilleur »

Journal créé par 4 lycéennes, un jeune en service civique à la Maison des Lycéens dans le cadre d'un atelier médiatique mené par une animatrice. La ligne éditoriale du journal a été décidée en groupe et définie comme suit : "Une pointe d'humour, un zeste d'informations et une bonne dose de culture pour un journal léger et coloré.

Etablissement pénitentiaire pour mineurs de Marseille pour « La vie sous écrou »

Depuis 2009, "La vie sous écrou" est un journal écrit par et pour les détenus mineurs de l'établissement pénitentiaire pour Mineurs de la Valentine à Marseille. Il est destiné à rester en interne car il est difficile de faire sortir des productions de mineurs incarcérés. Les articles sont rédigés en cours avec les enseignants référents en fonction de l'actualité de la prison (Théâtre-forum, téléthon...), des différents cours (arts, lecture, ateliers d'écriture...) et rencontres d'intervenants (philosophes, écrivain, journalistes, aumôniers...). Les articles sont mis en page grâce au logiciel Pages. Le journal présente ainsi les productions des élèves et valorise leur travail. L'objectif est de rendre visible leur engagement dans le travail scolaire, la culture et les arts... Leur estime de soi est bien souvent abimée par la scolarité antérieure et le fait de produire un objet journal visible par les adultes et les pairs est extrêmement valorisant.

Coups de Cœur :
  • Le lycée Duby de Luynes pour « Dubytatif »
    Le journal a été conçu afin de permettre aux lycéens de s’exprimer librement sur ce qui les intéresse ou les passionne, que ce soit à travers des articles, des productions littéraires courtes ou des dessins. Les sujets sont variés et relativement libres (sujets et enjeux sociétaux, actualité du lycée, culture et arts, etc.), tout comme le ton employé (humour, opinion, informatif, etc...). Le logiciel utilisé est scribus. Le journal ne bénéficie pas de financements, mais il a à sa disposition l’imprimante, l’encre et le papier du lycée. C’est un journal trimestriel. Le journal est composé cette année d’une dizaine de journalistes, de deux élèves écrivant des poèmes ainsi que d’une dessinatrice. La mise en page est gérée par la rédactrice en chef.
  • École Élémentaire Publique Eydoux,de Marseille, « Kesskisspass »
    Les articles sont écrits, illustrés et mis en page par les élèves de cycle 3, rendant compte de la vie de l'école (en classe et lors des sorties). Le journal est vendu 20 cts (après débats avec les élèves et l'équipe enseignante). Il est imprimé sur les photocopieuses de l'école et ne bénéficie pas de partenaires.
  • MECS Saints Anges et Petits Diables (Association FOUQUE), de Marseille, "La gazette des petits diables"
    La Maison d'enfants à caractère social (MECS) accueille des enfants placés en protection de l’enfance. Quatre éducateurs et onze journalistes âgés de 11 à 17 ans participent au média.
  • Coup de cœur du DAVL : Le Tchatelier du lycée professionnel Le Chatelier
  • Coup de cœur journaux spécialisés « PHIL'OPTIMISTE », Lycée Polyvalent Régional Val de Durance, de Pertuis.

 

Supports "Médias numériques"

Le collège de Saint Bonnet de St Bonnet-en-Champsaur pour « RCV RADIO (Radio Chamspaur Valgaudemar) »

Créée en 2018, la webradio du collège s'inscrit dans un projet de classe innovante ayant pour objectif de prendre en compte les élèves à besoins éducatifs particuliers (DYS, PAP, difficultés d'apprentissages...). Ce projet est suivi par la Cellule Académique Recherche-Développement, Innovation et Expérimentation. Il dispose d'heure de dédoublement pour travailler en demi-groupe, d'une heure d'EMI avec le professeur-documentaliste et de 2 heures semaine pour réaliser les émissions radio. L'équipement du studio radio a été financé par les fonds propre de l'établissement. L’équipe utilise des logiciels libres de droits pour l'enregistrement, le montage et la diffusion (audacity, soundplant, prompteur...). La radio s'adresse à tous les membres de la communauté éducative (élève, parent, prof, public extérieure).

Le lycée Marie-Madeleine Fourcade de Gardanne pour « Fourcadécode l’info »

Fourcadécode l'Info est un média global créé en novembre 2018. Ce blog de la Classe Médias (dispositif du CLEMI Aix-Marseille) de Seconde 3 du Lycée, réunit des articles de journalistes lycéens traitant de sujets qu’ils ont choisi d’aborder.

Les différentes dimensions de l’actualité sont traitées (économique, politique, sociale, culturelle) à différentes échelles (du très local, le lycée, jusqu’à l’international en passant par l’actualité française). Ce blog comprend également les articles produits dans l’atelier de « Désinfox » (vérification de faits). Tous les articles publiés sont produits par les élèves qui se sont engagés à respecter la charte des journalistes jeunes, sous la responsabilité de deux enseignantes co-rédactrices en chef et avec l'appui du Clemi Aix-Marseille et de l'atelier Canopé 13. Le site est édité sous wordpress.

Coup de Cœur : Lycée général Jean Lurçat de Martigues pour la webradio « Utopia »

Utopia est née en 2011 sous la forme d'un club. Initialement créée dans le cadre du concert humanitaire du lycée, elle s'est développée au fil du temps et produit, depuis 2014, une émission par mois.

Depuis septembre 2016, son installation dans un studio plus grand et confortable permet d'accueillir des classes pour travailler sur des thématiques liées à l'Enseignement moral et civique (les discriminations, le dérèglement climatique...), par le biais d'émissions radio mêlant chroniques et interviews. C'est un média scolaire, donc un média ancré dans les préoccupations et les passions d'adolescents de 15-18 ans. L’équipe travaille depuis le début avec l'association « Les webreporters de Martigues » pour la formation des élèves en début d'année puis sur les temps forts comme les émissions spéciales « Semaine de la presse » ou les émissions du concert humanitaire.

Le matériel de la radio est financé par la Maison des lycéens, les interventions de l'association sont rémunérées par la Région (projets INES).

 

Supports "Reportage photos -vues de chez nous"

L’école d’Entrevennes (Alpes de Haute-Provence)

"Qu'est-ce qu'on mange... à Entrevennes ?" permet, par l'image, d'aborder les richesses locales. Entrevennes est un petit village dans lequel vivent des bergers, des apiculteurs, des agriculteurs et où poussent des milliers d'oliviers. Il connaît aussi les problématiques de l'éloignement des commerces. Heureusement, il y un restaurant et... la cantine scolaire !

Le collège Marie Mavingt de Tallard (Hautes-Alpes)

Dans le cadre de la classe Web media, trois groupes ont été constitués (photographie, radio, journal audiovisuel) sur un thème commun : le développement durable.

 

Les bâtiments du collège Marie Marvingt ont été conçu dans cet esprit par ses architectes : toit végétalisé, murs en bêton brut, beaucoup de luminosité grâce aux nombreuses vitres, grande discrétion dans son environnement naturel... C’est ce que les élèves ont voulu dévoiler dans ce travail.

Le lycée « Chevreuil Blancarde » de Marseille

Marseille, 5 novembre 2018, 9h du matin : au cœur du quartier de Noailles, les immeubles 63 et 65 de la rue d’Aubagne s’effondrent. Huit personnes décèdent. En 2013, Marseille était désignée Capitale Européenne de la Culture, à quelques centaines de mètres de Noailles, le Mucem sortait de terre pour briller. Marseille est faite de ruptures mitoyennes : le beau tout contre le laid, le vétuste et le moderne, la pauvreté et la richesse, les arrêtés de mise en péril et le flambant neuf.

Les façades de leur ville disent tout cela et c’est ce que les élèves ont voulu raconter de cette métropole singulière et contrastée qu’ils aiment. Ce travail vous invite à les suivre dans le centre de Marseille, au sein des 1e, 5e, 6e, 7e et 8e arrondissements.

IME les heures claires

Le projet « reportage photo » a inspiré les élèves du groupe classe. Ils souhaitent ainsi partager leur joie, leurs interrogations, ...une vue de chez eux.

 

Quelques soient leurs troubles, ils se côtoient, partage le même espace, le même air ... inspirent et expirent ensemble.

Ce reportage a suscité de la coopération entre pairs, des compétences techniques de prise de photos, de mise forme, de choix des photos. Les séances de productions des légendes leur a permis de s’exprimer autrement, dans un genre qu’il n’avait pas encore abordé.

Coup de Cœur : collège Campra, Aix-en-Provence

 

 

 

Le recteur a adressé toutes ses félicitations à ces lauréats et leur a souhaité bonne chance pour le concours national.

 

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Carte des établissements de France