Actualités 2018-2019

Partager cette page

Conférence ITER et les robots
Actualités 2018-2019

Le 21 décembre 2018, plus de 800 jeunes d’écoles primaires, collégiens et lycées ont participé à la visio-conférence ITER organisée par l’académie d’Aix-Marseille avec l’Agence ITER France. Cet échange constitue le prélude au lancement du challenge de robotique « ITER Robots » qui rassemble plus de trente établissements.

La visioconférence qui s'est déroulée en présence d'élèves de 3ème du collège Mignet d'Aix, a débuté par une présentation d' ITER et ses systèmes robotiques par Monsieur Jean-Pierre Martins (ITER Organization).

 

 

Le programme ITER représente un terrain d’expérimentations exceptionnel pour les jeunes : 35 pays rassemblés, des défis techniques colossaux, des retombées économiques qui se chiffrent en milliards, les relations interculturelles...

Dans les cinq prochaines années, les robots vont prendre une place très importante dans la vie d’ITER.

Ils interviendront lorsqu’il faudra changer certains composants de plusieurs dizaines de tonnes à l’intérieur de la machine. Ainsi, d’immenses bras articulés de plusieurs mètres de long se déploieront au cœur d’une machine qui a la forme d’un pneu de 30 mètres de haut et de diamètre. Au-delà d’une grande robustesse pour déplacer des charges de 10 à 45 tonnes, ces robots doivent aussi être capables d’assembler des pièces avec une très grande précision (au millimètre près). Equipés d’outils perfectionnés, ils doivent aussi savoir inspecter les plus petits recoins d’un espace complexe où les températures les plus extrêmes se côtoient (de 150 millions de degrés à -270 degrés).

 

La conférence interactive du 21 décembre a permis aux équipes candidates de s’immerger dans l’univers des scientifiques qui repoussent toujours plus loin les limites de la connaissance pour concevoir des systèmes encore plus performants, puissants et hors norme.

Ce fut aussi l’occasion de questionner leurs aînés qui travaillent aujourd’hui sur l’un des plus ambitieux programmes de recherche, ses défis techniques et humains.

 

Les élèves ont également assisté au témoignage de Monsieur Julien Hillairet, ingénieur à l'institut de recherche en fusion magnétique (IRFM). A travers son parcours (la passion, le parcours d'études, les stages professionnels, le travail de recherche... ), il leur a expliqué "comment devenir ingénieur ?". 

 

 

La matinée s'est terminée par la présentation du concours ITER robots 2019 et des 4 épreuves proposées aux participants.

A l’instar des ingénieurs qui conçoivent les robots d’ITER aujourd’hui, les élèves sont invités à imaginer des robots automatisés pour transporter des composants lors des opérations de maintenance de la machine. A une différence près : la taille des robots d’ITER correspond à celle d’un camion quand les élèves, eux, travaillent à partir de kits Lego ou de pièces de récupération.

 

Sur la base du cahier des charges, élaboré par les ingénieurs du CEA et d’ITER, les élèves s’organisent en véritable start-up pour :

  • concevoir leur robot capable d’effectuer les opérations que feront les robots ITER ;
  • travailler en équipe où chacun trouve naturellement sa place ;
  • définir un planning et se préparer aux rendez-vous avec les ingénieurs de la fusion pour faire le point sur l’avancement des solutions imaginées lors des revues de projet ;
  • chercher des solutions techniques et opérationnelles originales ;
  • organiser la communication de leur projet ;
  • trouver des sources de financement.

 

Conçues par des ingénieurs de l’Agence ITER France, d’ITER et de l’institut de recherche en fusion magnétique du CEA, les quatre épreuves de robotique pour les collèges et lycées présentent toutes une complexité technique :

  • la vitesse avec WAYS : course de robots sur des circuits variés, de  la ligne droite aux courbes en passant par le « grand 8 » ;
  • le déplacement de composants avec TRANSPORT à l’instar des futurs robots ITER;
  • la maîtrise de systèmes de téléopération avec PICK’N PLACE ;
  • la gestion de systèmes complexes avec COOPERATE.

 

L’originalité de la démarche réside aussi dans le mariage des disciplines (technique, gestion de projet, communication, culture générale) puisque chaque équipe présente :

  • une épreuve de robotique ;
  • une épreuve de culture générale : trois questions tirées au sort sur l’histoire, la géographie, la monnaie des pays membres d’ITER et sur le pays qui accueille l’un des plus grands programmes de recherche au monde ;
  • une épreuve de communication comprenant la réalisation du dossier technique sous la forme d’un magazine publié sur la plateforme académique Madmazg, une épreuve orale devant un jury d’ingénieurs et un stand.

 

ITER Robots est une aventure partagée par quelque 500 élèves, enseignants et ingénieurs. Cette année encore, tous ont le même goût pour les sciences et techniques, l’envie de partager leurs expériences et d’affronter de nouveaux défis.

Une envie qui conduira assurément certains d’entre eux à rejoindre ITER dans quelques années, à lancer des projets futuristes défiant les capacités de l’homme et, d’autres, à créer une start-up.

 

La collégialité, l’expérimentation, la conduite de projet expliquent le succès d’ITER Robots depuis huit ans.

 

Les équipes candidates ITER Robots 2019 :

30 équipes issues d’écoles et établissements de 5 départements participent à l’édition 2019.

 

11 lycées

 

 

 

Alpes de Haute-Provence (04) :

Lycée Les Iscles, Manosque - 2nde et 1ère

 

Hautes-Alpes (05) :

Lycée d'Altitude, Briançon - 2nde 

 

Bouches du Rhône (13) :

Lycée Jean Perrin, Marseille – 1ère STI2D

Lycée Jean Perrin, Marseille - 2nde 

Lycée Pasquet, Arles - STI2D+SSI

Lycée Jean Cocteau, Miramas - Terminale

 

Vaucluse (84) :

Lycée Alphonse Benoit, L’Isle-sur-la-Sorgue - 1ère et Terminale STI2D

Lycée St Louis, Caromb - Terminale SI

 Lycée Philippe de Girard, Avignon - 2nde et 1ère

Lycée d’Apt - 2nde

 

Var (83) :

Lycée Raynouard, Brignoles

16 collèges

 

 

 

Alpes de Haute-Provence (04) :

Collège Pierre Girardot, Sainte Tulle

Collège Javelly, Riez

 

Bouches du Rhône (13) :

Collège Honoré Daumier, Marseille

Collège Pythéas, Marseille

Collège Jean-Henri Fabre, Vitrolles

Collège Rosa Parks, Marseille

Collège Jean Bernard Salon-de-Pce

Collège Moustier, Gréasque

Collège Roger Carcassone, Pélissanne

Collège Mignet, Aix-en-Pce

Collège la Tour d’Aigues

Collèges Auguste Renoir et Edmond Rostand, Marseille

Collège Anatole France, Marseille

Collège Marie Mauron, Cabriès

Collège Frédéric Mistral, Arles

 

Vaucluse (84) :

Collège Jean Giono, Orange

4 équipes mixtes CM2-6e : équipes en réseau d’établissements

 

 

Bouches du Rhône (13) :

Ecole primaire et le collège de Gréasque

Ecole primaire et le collège, La Tour d’Aigues

Ecole primaire d’Arles et le collège Van Gogh Arles

 

Var (83) :

Ecole L’eau Vive (CM2) et le collège à Vinon-sur-Verdon

 

 

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Carte des établissements de France