WebAnalytics

 

Actualités 2018-2019

Partager cette page

Plan d'actions pour la protection de l'Ecole
Actualités 2018-2019

Le mardi 20 novembre 2018, le recteur Beignier s’est rendu au collège Jean-Claude Izzo de Marseille pour échanger avec l’équipe pédagogique sur les dispositifs nationaux et académiques permettant de prévenir les incidents et de les accompagner en cas de violence ou d’agression les affectant dans l’exercice de leurs missions.

La sérénité à l’Ecole est une exigence républicaine afin de garantir la qualité de l’éducation pour tous les élèves de France. Un climat scolaire apaisé, indispensable aux apprentissages, passe par l’unité de tous les acteurs, l’exercice serein de l’autorité, l’approfondissement et la systématisation des réponses apportées en cas de manquement aux règles de la vie commune.

Ainsi, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, a réaffirmé sa volonté d’approfondir l’important travail engagé en faveur du traitement des incidents en milieu scolaire.

 

Ce travail a déjà permis de professionnaliser le traitement des incidents. La mise en place d’une Cellule ministérielle de veille et d’alerte a ainsi notamment amélioré les remontées de signalements des faits, offert une connaissance plus précise des incidents et permis la mise en place et le suivi d’interventions ciblées.

 

Afin d’approfondir l’action conduite dans la lutte résolue contre les violences et les incivilités à l’Ecole, le ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse a réuni l’ensemble des recteurs le 31 octobre 2018. Les mesures avancées distinguent trois cercles d’actions : la classe, l’établissement et l’environnement de l’établissement.

Pour en savoir plus : http://www.education.gouv.fr/www.education.gouv.fr/cid135637/plan-d-actions-pour-la-protection-de-l-ecole.html

 

L’académie d’Aix-Marseille se mobilise depuis plusieurs années afin de développer une stratégie globale autour des enjeux de la protection de l’Ecole.

Les dispositifs mis en place permettent d’agir sur :

La prévention :

  • formation des personnels,
  • diagnostique de sécurité,
  • accompagnement des personnels de direction.

 

L’intervention :

  • mobilisation rapide, notamment par l’appui de l’équipe académique mobile de sécurité, en cas d’incident,
  • suivi et accompagnement suite à une situation de crise,
  • accompagnement et formation sur le climat scolaire.

 

La protection juridique des personnels

 

Suite à un incident sérieux, l’ensemble des personnels du collège Izzo a pu bénéficier d’une formation à la gestion de crise assurée par l’Equipe Mobile académique de sécurité. Les enseignants ont évoqué les apports de cette formation permettant de réagir de manière adaptée lors d’une agression afin d’assurer au mieux la sécurité des personnes et de gérer la crise.

 

Ils ont également échangé sur la discipline quotidienne en classe. Cette construction de l’autorité de l’enseignant est essentielle pour assurer la transmission des apprentissages mais également pour prévenir et agir dès l’origine sur des comportements d’élèves pouvant s’aggraver s’ils ne sont pas corrigés précocement.

 

 

Lors de ces échanges, le recteur a rappelé les formations et dispositifs à la disposition des personnels et des établissements tels que :

  • La formation « l’autorité de l’enseignant, de la classe à l’établissement » à laquelle encore près de 450 enseignants ont bénéficié au mois d’août 2018,
  • L’action du groupe « Climat scolaire » qui a déjà accompagné plus de 70 établissements dans un programme complet d’évaluation, d’analyse et d’action pour instaurer un climat scolaire favorable aux apprentissages et au respect des règles.
  • L’appui par l’Equipe mobile académique de sécurité (EMAS) dont les missions au services des écoles, collèges et lycées permettent de prévenir les incidents, d’accompagner à la sécurisation et de soutenir les personnels en cas d’incident. Cette équipe assure notamment la formation à la gestion de crise.
  • La protection juridique des personnels qui permet d’accompagner, dans les actions en justice, les agents victimes d’agressions physiques ou verbales, d’injures, d’outrages ou de menaces. En cas de poursuites diligentées par le Parquet, le rectorat dispose d’un réseau d’avocats qui peuvent, même en urgence, représenter l’agent devant la juridiction pénale.

 

Le recteur a particulièrement insisté sur l’importance de faire remonter les incidents. Cela permet au rectorat de prendre les dispositions adaptées à la situation pour aider les personnels. Cette chaine hiérarchique au service des agents permet non seulement d’alerter le cabinet du recteur mais également, pour les incidents les plus graves, de bénéficier de l’appui et du suivi ministériel grâce à la Cellule ministérielle de veille et d’alerte.

 

Enfin, le recteur Beignier a souligné l’attachement de l’académie à poursuivre ce travail dans le cadre du « Plan d'actions pour la protection de l'École » impulsé par le ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse. Ce Plan prévoit, outre l’action en classe et dans l’enceinte de l’établissement scolaire, d’agir sur les abords et l’environnement de l’établissement par un travail renforcé avec les forces de l’ordre et les collectivités territoriales.

 

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Carte des établissements de France